France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

L'impact du froid sur les colzas

Colza
17.01.2017
Champ de colza en hiver avec gel

En ce début d’année, l'hiver s’est installé et influe sur la croissance des colzas.

Les bienfaits du froid sur les cultures de colza

17/01/2017
Météo France annonce plusieurs jours de gel successif cette semaine. Les cultures bien implantées et suffisamment développées devraient supporter sans encombre ces températures négatives, surtout si elles sont protégées par une couche de neige. Sur colza, le gel devrait accélérer la perte de feuilles notamment sur les plantes les plus développées. Pour les petits colzas, il faudra attendre la fin de l’hiver pour faire le point. N’oublions pas que le froid présente des effets positifs sur la pression parasitaire. Outre le retard dans le développement larvaire de l'altise et du charançon du bourgeon terminal, le gel agit également sur les adventices, particulièrement sur les sanves. Il permet aussi de détruire les plantes compagnes dans les couverts associés.

Le froid ralentit la croissance des colzas

12/01/2017
Contrairement à l’an passé, la pousse des cultures de colzas est freinée. Le stade des cultures dépend de la date de semis qui elle, fut très étalée. Les parcelles les plus avancées dépassent le stade 10 feuilles. Cette saison est propice aux pesées des colzas pour estimer les besoins en azote des plantes. Il existe une corrélation simple entre la biomasse produite (poids de matière verte fraîche) et la quantité d’azote déjà absorbée par la plante. Selon Terres Inovia, un colza d‘1,5 kg de matière verte par m² a déjà piégé environ 95 unités d’azote dans le sol, soit autant d’unités économisées dans les apports de printemps.

> Découvrir Yara ImageIT, l'application pour piloter la nutrition azotée avec votre smartphone