Vous êtes ici

Share page with AddThis

Hyvido : un potentiel régulier pour une culture d’automne

Orges Hyvido
23.04.2014

Antoine Guillard a réintroduit l’orge d’hiver dans son assolement avec l’arrivée des orges hybrides Hyvido il y a 3 ans. Il apprécie leur potentiel et leur régularité.

Il exploite 200 hectares dans le Loir-et-Cher. Il témoigne.

L’orge sur l’exploitation et dans l’assolement

Antoine Guillard, agriculteur dans le Loir et CherL’orge est une culture importante et très intéressante dans l’assolement avant un colza car elle libère tôt le sol et me permet d’étaler le travail sur l’année. C’est pourquoi, j’ai réintroduit cette culture (10 hectares) avec l’arrivée des orges hybrides de la gamme Hyvido (Volume / Tatoo) il y a 3 ans sur mon exploitation suite à l’arrêt de la culture du maïs doux et suite à des problèmes d’irrigation.

Les 3 avantages de l’orge hybride HYVIDO

Même en conditions délicates (sols superficiels / printemps pluvieux), l’orge hybride Hyvido tire son épingle du jeu et offre un très bon potentiel de rendement comme il y a 2 ans avec la variété Volume qui avait atteint 83 quintaux par hectare malgré un printemps très arrosé. J’espère pouvoir gagner au minimum 5 à 6 quintaux/hectare par rapport à une variété traditionnelle. Je suis toujours à l’écoute des innovations pour progresser, d’ailleurs, une partie de mon blé est du blé hybride !

Retour sur investissement

Dans la mesure où les rendements sont supérieurs et réguliers, et que la récolte est bien valorisée, la culture de l’orge hybride Hyvido apparaît intéressante pour mon exploitation.