Vous êtes ici

Share page with AddThis

Hyvido : plus de rendement, plus de paille et une orge de qualité

Orges Hyvido
28.04.2014

Jean-Christophe Theuil a testé les orges hybrides de la gamme Hyvido en 2013 et a apprécié leur potentiel tant en grain qu’en paille.

Il exploite 320 hectares dans l’Allier. Avec 15 hectares, l’orge fait partie de la sole non irriguée de l’exploitation et est dédiée pour partie à l’alimentation de son troupeau de charolaises. Il témoigne.

L’orge sur l’exploitation et dans l’assolement

Jean-Christophe Theuil exploite 320 hectares dans l’AllierL’orge est cultivée sur la partie non irriguée de l’exploitation (assolement colza / blé / orge) et dédiée pour les deux tiers à l’alimentation de mon troupeau de 120 charolaises. Dans la mesure où les rendements plafonnaient à 65 quintaux par hectare avec les variétés conventionnelles, j’ai testé l’an passé 3 variétés d’orge hybride de la gamme Hyvido (Tatoo, Volume et SY Boogy) sur 4 hectares.

Les 3 avantages de l’orge hybride HYVIDO

Alors que l’orge était cultivée sur des sols à potentiel limité, j’ai pu observer un rendement supérieur pour les orges hybrides Hyvido, de 15 à 20 quintaux par hectare en fonction des variétés avec les meilleures performances pour la variété Tatoo qui semble bien adaptée aux sols hétérogènes de l’exploitation. Cette variété m’a également permis de produire une tonne de paille en plus par hectare et de gagner 0,6 % de protéines. Par ailleurs, sur mes sols hydromorphes, l’orge hybride apparaissait plus vigoureuse et rustique que l’orge conventionnelle avec une pression maladie plus faible.

Retour sur investissement

L’orge hybride Hyvido semble particulièrement bien adaptée à mon exploitation. A l’automne 2013, compte tenu des résultats encourageants observés (plus de grain, plus de paille et une belle qualité), j’ai semé 10 hectares de Tatoo.