Vous êtes ici

Share page with AddThis

Orges Hyvido : plus de rendement, plus de marge

Orges Hyvido
26.05.2014

Alain Peltier a réintroduit l’orge dans son assolement avec l’orge hybride Hyvido il y a 3 ans. Ce choix lui permet de dégager plus de rendement et plus de marge.

Il exploite 110 hectares en Vendée. L’exploitation compte également un atelier de volailles label et un autre de porcs à l’engraissement. Il témoigne.

L’orge sur l’exploitation et dans l’assolement

J’ai réintroduit l’orge (25 hectares) à la place du colza dans l’assolement (blé / orge / maïs) avec les variétés d’orge hybride de la gamme Hyvido (Tatoo) afin d’éviter la culture de blé sur blé. La production d’orge et la paille sont valorisées à la vente dans la mesure où mes ateliers animaux (volailles label et porcs à l’engraissement) sont des ateliers hors sol.

Les 3 avantages de l’orge hybride Hyvido

Sur les deux dernières campagnes, j’ai pu apprécier la très nette supériorité de l’orge hybride Hyvido en terme de productivité, respectivement 95 quintaux/ha et 80 quintaux/ha (en situation climatique sèche alors que l’orge traditionnelle se situait à 60 quintaux/ha). Dans la mesure où je vends toute ma paille, je suis également intéressé par le rendement en paille plus élevé. L’orge hybride correspond à mon souci de recherche d’innovation pour progresser et dégager plus de marge. D’ailleurs, sur les 50 hectares de blé de l’exploitation, 20 hectares sont cultivés avec du blé hybride.

Retour sur investissement

Compte tenu de ses performances, l’orge hybride Hyvido dégage plus de marge, environ 680 euros/hectare à comparer avec 500 euros/hectare sur mon exploitation. Pour cette campagne, la totalité de la surface d’orge est implantée avec deux variétés d’orge hybride, Tatoo et Volume.