France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Les orges d’hiver hybrides Hyvido creusent l’écart en 2019

Orges Hyvido
22.08.2019
Les orges d’hiver hybrides Hyvido creusent l’écart en 2019

Les résultats Arvalis de la moisson 2019 confirment la supériorité des orges hybrides Hyvido en termes de rendement et de régularité.

+ 8,8 q/ha en moyenne avec la nouvelle orge hybride SY Galileoo

SY Galileoo est la toute dernière variété d’orge hybride Hyvido mise sur le marché par Syngenta. Son très haut potentiel s’est particulièrement bien exprimé en 2019 avec un gain moyen de 8,8 q/ha par rapport aux 4 lignées les plus multipliées du marché en 2019 (Amistar, KWS Faro, Pixel, Etincel) dans 14 essais conduits par Arvalis dans la moitié nord de la France. « Sur 6 de ces essais, l’écart entre SY Galileoo et les lignées les plus cultivées dépasse même 13 q/ha. Cette très belle performance confirme à la fois la productivité et la régularité de ce nouvel hybride qui était déjà classé 1er sur les régions nord Loire en 2018 » observe Olivier Borde, expert technique semences de céréales chez Syngenta.

Sur ce même réseau d’essais, en l’absence de pression forte de pucerons virulifères, SY Galileoo affiche un gain de rendement de 10 q/ha en moyenne par rapport à la variété tolérante JNO de référence.

Par ailleurs, l’orge hybride Tektoo est depuis 5 ans la variété classée numéro 1 du regroupement Arvalis région fourragère ouest et brassicole Nord*, « une régularité dans la performance qui s’explique notamment par un très bon remplissage des grains en fin de cycle des orges hybrides » précise l’expert.

Ces très bons résultats Arvalis sont corrélés avec ce qui est observé chez les agriculteurs : en moyenne, depuis 7 ans, les orges hybrides Hyvido sont régulièrement plus productifs que les lignées.

Pourquoi les orges Hyvido ont nettement creusé l’écart en 2019 ?

En premier lieu, le printemps 2019 a été marqué par de fortes régressions de talles lors de la montaison. « Ce phénomène a plus pénalisé les lignées que les orges Hyvido avec un nombre d’épis observés au niveau national de 451 épis/m2 pour les lignées 6 rangs contre 430 épis/m2 pour les orges Hyvido alors que la densité de semis est en moyenne 30 % inférieure. Ce rattrapage a été permis par une plus forte capacité de tallage qu’offre la technologie hybride » explique Olivier Borde.

Le deuxième facteur qui a conduit à de très belles performances pour les orges Hyvido est leur fertilité qui se situe entre 53 à 54 grains potentiels par épi soit + 8 % par rapport aux lignées.

Enfin, le remplissage du grain, où la supériorité des orges hybrides s'exprime par un meilleur PMG, s’est déroulé dans de très bonnes conditions (fraîches et sans limitation hydrique). « Le très bon état  sanitaire des orges Hyvido et leur capacité à mieux remplir les grains ont ainsi permis  d’obtenir des PMG plus élevés de +5 à +10% par rapport aux  lignées 6 rangs » précise Olivier Borde.

*La région fourragère ouest du regroupement Arvalis concerne les départements 56, 50, 14, 61
La région brassicole nord du regroupement Arvalis concerne les départements 27,51, 59, 62, 80

 


Rentabilité
Un bénéfice supplémentaire minimum de 40 euros/ha pour les orges Hyvido
Au regard des performances des orges Hyvido en 2019, les agriculteurs peuvent ainsi compter sur une marge nette augmentée de 40 euros/ha calculée sur la base d’un gain de rendement de 8,8 q/ha (en prenant en compte le coût de l’investissement dans des variétés hybrides équivalent à 6 q/ha). 

« A ce gain, observe Olivier Borde, il faut également ajouter une réduction du poste phytosanitaire estimée entre 17 et 25 euros/ha (liée à une réduction des postes fongicides et herbicides) et le revenu supplémentaire dégagé par un volume de paille plus important, soit 21 euros/ha pour un bonus paille de 0,7 T/ha à 30 euros la tonne.»

Une nouvelle fois, les performances et la régularité des orges hybrides Hyvido en 2019 confirment l’intérêt d’une technologie capable de sécuriser les revenus des céréaliers et des éleveurs.

 

Résultats des moissons au Nord et à l'Ouest 
Bertrand Moncomble, responsable technique régional chez Syngenta
 
Orges Hyvido, de + 10 à + 16,7 q/ha dans les Hauts de FranceEn 2019, dans les essais en « micro-parcelles » des régions nord et ouest**, les orges hybrides Hyvido affichent des gains de rendement très supérieurs aux variétés les plus cultivées en lignées comme en variétés tolérantes à la JNO. Les gains constatés varient de 10, 5 à 16,7 q/ha sur les Hauts de France et de 8,4 à 10,7 q/ha sur l’Ouest et la Basse Normandie vis-à-vis de la lignée de référence. Il faut souligner par ailleurs les excellents résultats de notre nouvelle orge hybride SY Galileoo avec un bonus rendement de 10 à 15 q/ha par rapport à la lignée de référence et autour de 11 q/ha vis-à-vis de la variété tolérante à la JNO la plus cultivée. Chez les agriculteurs, les gains de rendement des orges hybrides sont encore plus élevés qu’en micro-parcelles avec 3,4 q/ha supplémentaires en moyenne vis-à-vis des lignées grâce à une meilleure expression de l’effet hétérosis des hybrides en plein champ.

Par ailleurs, l’excellente tolérance aux maladies des orges Hyvido permet aux agriculteurs de faire une économie en fongicides équivalente à 2 quintaux par rapport à la lignée de référence grâce à un allégement du T1 (1/2 dose) et à l’économie d’une strobilurine au T2.

Ainsi, la campagne 2019 confirme que les orges Hyvido offrent aux agriculteurs non seulement la régularité au plus haut niveau des rendements pour les orges d’hiver mais également une réduction de la dépense fongicide.

**Hauts de France et Haute Normandie, Ouest et Basse Normandie