Vous êtes ici

Share page with AddThis

Comment protéger les orges Hyvido des ravageurs cet automne ?

Orges Hyvido
28.05.2018
Vue générale d'essais orges Hyvido fin avril 2018 - Vue drone

Deux applications insecticides foliaires permettront de faire face aux pucerons et cicadelles en l’absence de néonicotinoïdes.

Focus sur un essai variété et protection insecticide dans le Cher

Selon la loi Biodiversité, il ne sera plus possible de semer des orges protégées avec un néonicotinoïde dès le 1er septembre 2018. Ce retrait inquiète de nombreux agriculteurs car l’imidaclopride permettait de gérer les ravageurs souterrains (taupins et zabres) mais aussi aériens (cicadelles et pucerons), vecteurs pour ces derniers de maladies comme la jaunisse nanisante de l’orge (JNO) ou la maladie des pieds chétifs. Des solutions en protection de semences existent pour les ravageurs aériens et le recours aux insecticides foliaires permet de lutter contre pucerons et cicadelles. « Pour accompagner les agriculteurs dès les semis de septembre prochain dans cette nouvelle gestion des ravageurs et des maladies qu’ils propagent, nous avons mis en place depuis plusieurs années des essais sur ce sujet et tout particulièrement en région Centre où la pression cicadelles et pucerons est élevée. Objectif, leur proposer les solutions les plus adaptées » observe Antoine Kienlen, ingénieur conseil cultures Syngenta dans l’est de la France.

Les 6 solutions testées et comparées en région Centre :
-    Orge Hyvido non traitée.
-    Orge Hyvido protégée Attack® (protection insecticide de semences à base de téfluthrine efficace sur taupins, mouches et zabres).
-    Lignée traditionnelle protégée avec Attack.
-    Variété tolérante à la JNO.
-    Orge Hyvido protégée avec Attack + 1 ou 2 traitements Karaté Zéon®.
-    Lignée traditionnelle protégée avec Attack + 1 ou 2 traitements Karaté Zéon.

Toutes les variétés étudiées ont bénéficié de la protection de semences Vibrance® Gold. L’orge Hyvido de l’essai est la variété Jettoo®.

Essais contre ravageurs d'automne sur orge Hyvido - post néonicotinoides

L’orge Hyvido plus robuste face aux ravageurs aériens

« Premier enseignement de l’essai, les observations montrent que les parcelles d’orge Hyvido non protégées avec des insecticides foliaires et la parcelle de lignée traditionnelle non protégée également sont les plus impactées avec des décolorations importantes liées au développement de la JNO. Néanmoins, la parcelle implantée avec Jettoo + protection de semences Attack a mieux résisté aux attaques de ravageurs aériens. Et la variété tolérante à la JNO a été impactée par des problèmes de pieds chétifs » souligne Antoine Kienlen.
Le meilleur comportement de l’orge hybride face aux ravageurs s’explique par une implantation plus rapide de la culture et un tallage important pour une plante plus robuste face aux bioagresseurs.

Protéger les orges hybrides avec 2 insecticides foliaires à l’automne

Le deuxième enseignement de cet essai est l’intérêt de la protection insecticide foliaire d’automne pour maîtriser les pucerons et les cicadelles*. « Nous avons constaté qu’une seule intervention insecticide était insuffisante (10 % de décoloration) alors que deux interventions insecticides bien positionnées assuraient une protection efficace vis-à-vis des ravageurs vecteurs de la JNO notamment (5 % de décoloration) » remarque l’ingénieur conseil. Pour les prochains semis, Syngenta recommande donc de protéger les orges dès le semis avec une protection de semences et d’intervenir en post-semis au seuil de déclenchement avec la spécialité Karaté® K et de piloter une deuxième intervention si recolonisation en utilisant l’insecticide Karaté Zéon. « Le pyrimicarbe associé à la lambda-cyhalothrine dans Karaté K offre un effet de choc et le dosage de la lambda-cyhalothrine dans Karaté Zéon assure une persistance d’action pour une longue protection » commente Antoine Kienlen.

*Seuil de déclenchement : 10 % de plantes porteuses ou présence pendant 10 jours consécutifs.