Vous êtes ici

Share page with AddThis

Vibrance Gold autorisé sur charbon nu de l’orge

Céréales
15.05.2015

Le fongicide en protection des semences Vibrance Gold est autorisé sur charbon nu de l’orge, suite à la mise en œuvre en 2014 du nouveau catalogue des usages phytosanitaires.

Un nouvel usage qui élargit encore le spectre d’action et en fait ainsi la solution la plus polyvalente.

Vibrance Gold, le charbon nu en plus

« Depuis son homologation en 2012, Vibrance Gold est autorisé sur charbon nu du blé et sur charbon couvert de l’orge. Nous avions déposé un dossier pour une autorisation sur charbon nu de l'orge. La mise en application en 2014 du nouveau catalogue des usages phytopharmaceutiques nous a permis d’accéder plus vite à cette demande d’autorisation » explique Christophe Prevot, chef produits et expert technique national Protection de semences céréales à paille. Vibrance Gold devient ainsi le fongicide possédant le plus large spectre tant sur les maladies ciblées que sur les espèces sensibles au charbon nu, une maladie très préjudiciable pour la quantité et la qualité des céréales.

Vibrance Gold plus efficace sur charbon de l’orge que la référence du marché

L’intérêt de l’autorisation de Vibrance Gold sur charbon nu est confirmé par son excellente efficacité par rapport à la référence du marché. La synthèse de 12 essais réalisés entre 2011 et 2014 montre que Vibrance Gold protège mieux la semence vis-à-vis du charbon nu de l’orge (2 épis charbonnés/m² par rapport à 15 épis charbonnés/m²) que la référence du marché. Le nouvel usage charbon nu de l’orge pour Vibrance Gold apparaît donc comme un atout supplémentaire pour les producteurs de céréales soucieux de la qualité de leur production.

Vibrance Gold : de nombreuses autorisations et cibles en céréales 

  • Sur blé : fusarioses, rhizoctone, carie, charbon nu et septoriose
  • Sur orge : fusarioses, charbon couvert, charbon nu, helminthosporiose
  • Sur triticale : fusarioses et septoriose
  • Sur seigle : fusarioses
  • Sur avoine : fusarioses et charbon nu

Charbon nu de l’orge, sous surveillance 
Selon Arvalis institut du Végétal, le charbon nu de l’orge serait en recrudescence ces dernières années. La contamination des semences n’est pas visible car c’est l’embryon qui est infecté. Les symptômes peuvent être observés seulement à partir de l’épiaison : les épis sont recouverts d’une masse noire pulvérulente. Les pertes de rendement sont en général faibles, de l’ordre de 2 % du rendement, mais elles peuvent atteindre 20 à 50 % dans les situations les plus délicates. Pour protéger la future récolte, la seule solution est de recourir à une protection des semences efficace comme Vibrance Gold.