Vous êtes ici

Share page with AddThis

Contournement de résistance variétale et rouille jaune

Céréales
15.11.2013

La résistance au sein des variétés englobant des processus complexes, il est difficile d’anticiper les contournements de résistance. 

 

La résistance variétale permet à la plante de se défendre

Les facteurs de résistance présents naturellement dans les variétés permettent aux plantes de reconnaître les races de rouille jaune et de se défendre contre elles. Il existe beaucoup de facteurs de résistance dans les variétés comme il existe de nombreux facteurs de virulence dans les races du parasite, c'est-à-dire de capacité à contourner la résistance d’une variété. Au cours de la sélection des variétés, les facteurs de résistance ne sont pas pris en compte, ils sont identifiés à posteriori.

Résistance d'une variété de blé à une race de rouille

Virulence et contournement de résistance

La rouille jaune s’adapte très vite aux résistances variétales. Des races apparaissent par mutation ou migration avec de nouvelles virulences (c'est-à-dire leur capacité à contourner la résistance) leur permettant d’éviter la reconnaissance par la plante. Le contournement d’une résistance variétale correspond donc à la perte de l’efficacité de la résistance variétale vis-à-vis du pathogène.

Sensibilité d'une variété de blé à une race de rouille jaune
 

Rouille jaune, gérer le risque de contournement

Ces contournements peuvent mettre 1 à 5 ans pour apparaître selon la gestion des variétés au champ. Une grande homogénéité de variétés, et donc de facteurs de résistance, à l’échelle d’une région augmente le risque de contournement. De même, si les résistances variétales sont identiques d’une année à l’autre dans un secteur, le pathogène les contournera plus rapidement.