France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Occitanie : protégez vos blés de la rouille brune et de la septoriose

Céréales
04.05.2017
Rouille brune sur blé

C’est le moment de protéger efficacement vos blés des risques majeurs que sont la rouille brune et la septoriose.

Déjouer la menace rouille brune sur vos blés durs

« La rouille brune est une maladie explosive et très préjudiciable sur blé dur avec une nuisibilité pouvant aller jusqu’à 50-60 % du rendement comme en 2016 dans les parcelles non protégées » observe Pascal Truillet. « La protection du feuillage à partir du stade DFE - que nous observons ces jours-ci dans les parcelles de la région - est d’autant plus importante que seulement 20 % des surfaces ont reçu une protection fongicide au stade 2 nœuds » ajoute-t-il.

En conséquence, malgré des conditions climatiques particulièrement sèches et un inoculum rouille brune moins conséquent qu’en 2016, une protection fongicide complète doit être mise en œuvre dès maintenant. « Les nouvelles solutions fongicides à base de *Solatenol™ que nous proposons (Elatus Plus et son partenaire) offrent à la fois la puissance de protection et la polyvalence dont les blés durs ont besoin pour protéger leur feuillage jusqu’à la récolte vis-à-vis de la rouille brune mais également de la septoriose » explique Pascal Truillet. « Pour les parcelles qui ont reçu un premier fongicide au stade 2 nœuds, on peut envisager une modulation de la dose à 0,6 l/ha ; pour les autres, nous recommandons Elatus Plus 0,7 l/ha associé à son partenaire. »

Protéger les blés tendres jusqu’à la récolte avec un T2 puissant

La pression parasitaire sur les parcelles de blé tendre est également faible pour le moment mais là encore, les menaces rouille brune et septoriose doivent inciter à la vigilance. « Environ 60 % des parcelles ont bénéficié d’une protection au stade 2 nœuds ; pour celles-ci nous recommandons une deuxième intervention à partir du stade DFE avec une spécialité à base de Solatenol™ avec une modulation de la dose d’Elatus Plus à 0,6 l/ha en association avec son partenaire. Pour les autres, la dose de 0,7 l/ha d’Elatus Plus associé doit être envisagée pour une longue protection sur le complexe parasitaire » observe Pascal Truillet. « Que ce soit sur blé dur ou sur blé tendre, c’est le bon moment pour intervenir et protéger ses céréales jusqu’à la récolte ! » ajoute-t-il.

*Solatenol™ est le nom de marque de la matière active contenue dans Elatus Plus.