Vous êtes ici

Share page with AddThis

Nouvelle Aquitaine : c’est l’heure de protéger les blés

Céréales
04.05.2017
Rouille brune sur blé

Le risque maladies est latent, les blés sont au stade dernière feuille étalée. C’est l’heure de les protéger jusqu’à la récolte.

Une pression maladies faible mais un risque latent sérieux 

« Avec une sécheresse marquée depuis quelques semaines, les céréales de la région subissent un stress hydrique important » observe Pascal Truillet, responsable support technique région Sud pour Syngenta. « La pression parasitaire est encore faible avec quelques foyers de rouille jaune sur les variétés sensibles mais le risque septoriose est bien présent sur l’ensemble des variétés avec des symptômes généralisés sur les F3/F4 et ne demande qu’à s’exprimer à la faveur d’épisodes pluvieux annoncés. »

Le deuxième traitement sera déterminant

Avec un potentiel des céréales en début de saison jugé très prometteur, la deuxième intervention fongicide sera déterminante pour préserver le potentiel des blés. « Les nouvelles solutions fongicides SDHI à base de *Solatenol™ que nous proposons vont permettre de protéger les blés jusqu’à la récolte, vis-à-vis de l’ensemble du complexe parasitaire, septoriose et rouilles en particulier » explique Pascal Truillet. En 2016, des essais conduits par Syngenta dans la région avaient montré un gain de 5 à 6 quintaux par hectare sur rouille brune pour ces nouvelles solutions et de près de 3 quintaux par hectare sur septoriose. 

Une dose de 0,7 l/ha pour une protection longue 

Pour bénéficier pleinement de la très longue durée d’action permise par la puissance de l’innovation fongicide, Syngenta recommande d’appliquer les solutions à base de Solatenol (Elatus Plus associé à son partenaire ou Elatus Era) à la dose de 0,7 l/ha.  
Syngenta rappelle par ailleurs que dans le cadre d’une Protection Fongicide Responsable, les nouvelles solutions SDHI doivent toujours être associées avec un partenaire efficace et appliquées tôt dans le cycle de développement de la maladie, « une stratégie indispensable car nous commençons à observer des souches résistantes aux SDHI en Poitou Charentes » met en garde Pascal Truillet.

*Solatenol™ est le nom de marque de la matière active benzovindiflupyr contenue dans Elatus Plus et Elatus Era.