France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Lorraine : protéger le feuillage des blés

Céréales
16.05.2017
Zoom feuille de blé atteinte de septoria tritici

Malgré une sécheresse printanière marquée, il faut protéger les blés de la septoriose.

Un début de campagne entre sécheresse et gel

La région a connu un début de campagne très sec avec ponctuellement des périodes de gel intense. « La situation sanitaire est bonne mais une partie des blés n’ont pas reçu de T1, ce qui doit inciter à la vigilance avec le retour des pluies début mai et le développement associé des maladies » observe Luc Flamant, responsable technique régional de la région Centre-Est chez Syngenta.

Protéger les blés de la septoriose

Il est donc fortement conseillé de protéger les blés dès le stade Dernière Feuille Etalée (DFE) avec un fongicide très efficace sur septoriose, maladie numéro un dans la région mais aussi sur les rouilles. 
Syngenta recommande d’intervenir avec la nouvelle solution SDHI à base de *Soletanol™, Elatus Plus associé à son partenaire à la dose de 0,6 l/ha et à la dose de 0,7 l/ha pour Elatus Era. L’ajout de chlorothalonil est un plus, en particulier dans les situations où il n’y a pas eu de T1 afin de préserver l’efficacité des fongicides et le rendement.
Pour les parcelles qui ont reçu une première application fongicide, il convient de respecter un délai de 3 semaines (maximum 4) entre les deux interventions afin de positionner tôt le Solatenol dans le cycle de développement des maladies en respectant l’alternance des triazoles utilisées.

*Solatenol™ est le nom de marque de la matière active benzovendiflupyr contenue dans Elatus Plus et Elatus Era.