France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

J'ai testé l'innovation fongicide céréales sur mon blé Fructidor

René Welsch

Département : Yonne (89)
Taille de l'exploitation : 114 ha
Cultures : Céréales, tournesol, luzerne,
et moutarde de Dijon
Test : Blé tendre d'hiver (Fructidor)
Date de semis : 21 Octobre 2015
Date d'application : 07 Mai 2016

“ Syngenta nous propose maintenant des programmes fongicides complets. Ce sont de vraies réponses à nos problématiques maladies „

Face à des problématiques maladies classiques sur blé avec la septoriose et les rouilles, et sur orge avec la rhynchosporiose et l'helminthosporiose, ma stratégie fongicide repose sur 2 passages en alternant systématiquement les molécules des différentes familles. Sur l'exploitation, en T2 j'opte toujours pour un SDHI + triazole en adaptant les doses tout en respectant l'équilibre efficacité-rentabilité. Nous sommes dans une région à potentiel intermédiaire et nos dépenses sont serrées… Pour la campagne prochaine, la situation va se corser avec des rendements moyens en blé, pour cette récolte, de 30 q/ha ; des résultats comparables à ceux des années 50/60 !

Les SDHI sur blé comme sur orge représentent une avancée technique en termes de rendement et de qualité. Tester ELATUS™ PLUS associé était une belle opportunité.

On l'a épandu le 9 mai avec son partenaire Cermira sur une parcelle de blé Fructidor, assez résistante aux maladies mais qui a décroché cette année avec une importante pression de maladies du pied, de septoriose et de fusariose. Tout s'est très bien passé. La formulation en pack, deux bidons, n'est pas un frein. On y est habitué avec notamment les herbicides qui sont travaillés en association.

Pour bien protéger la parcelle, j'aurais voulu intervenir une 3ème fois contre la fusariose sur épi. Mais avec les abats d'eau de juin, il était impossible d'entrer dans le champ. La maladie s'est développée en masse.

Le 14 juin, les F1 et F2 étaient encore bien saines sur la parcelle ELATUS™ PLUS associé. L'effet vert était bien présent. En revanche, même comportement pour la parcelle qui a reçu un autre SDHI. Le témoin qui n'a pas eu de T2 était, lui, complètement détruit par la septoriose.

A la récolte, le 29 juillet, je n'ai pas pu distinguer les parcelles les unes des autres à cause des intempéries : on a eu la grêle, la rivière a débordé et le blé était complètement couché. Grâce au prélèvement d'un échantillon, je peux quand même témoigner d'une meilleure qualité au niveau du PS, 2 points en plus pour la parcelle ELATUS™ PLUS associé. Ce différentiel aurait dû engendrer un meilleur rendement lié à la persistance de ce nouveau SDHI.

Je vais référencer ELATUS™ PLUS associé sur mon exploitation aussi bien sur blé que sur orge. J'aurai ainsi une solution pour les deux cultures avec un spectre large sur l'ensemble des maladies foliaires des céréales. Syngenta nous propose maintenant des programmes fongicides complets. Ce sont de vraies réponses à nos problématiques maladies.

Photos de mon essai blé à Argenteuil-sur-Armençon


Blé protégé avec ELATUS™ PLUS associé


Témoin non traité