France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

J'ai testé l'innovation fongicide céréales sur mon blé Chevron

Patrick Barbier

Département : Eure-et-Loir (28)
Taille de l'exploitation : 130 ha
Cultures : Céréales, colza, betterave et tournesol
Test : Blé tendre d'hiver (Chevron)
Date de semis : 25 Octobre 2015
Date d'application : 23 Mai 2016

“ ELATUS™ PLUS associé a montré son efficacité. La culture est restée saine longtemps, indemne de maladie „

Septoriose, rouille brune, piétin échaudage et fusariose sont les problématiques majeures rencontrées sur l'exploitation qui surviennent aléatoirement, en fonction des variétés et des conditions météo. Mon programme repose sur 3 passages, idéalement étalés, pour une protection fongicide durable et efficace.

Sur une parcelle de blé Chevron, j'ai donc testé ELATUS™ PLUS associé à Andromede, le 23 mai.

La préparation et l'application d'ELATUS™ PLUS associé se sont déroulées normalement comme pour les autres produits. La présentation en pack, deux bidons, n'est pas un souci… à partir du moment où ils se rincent bien et c'est le cas.

Associer ce nouveau SDHI à une triazole est vraiment un avantage. C'est multiplier les modes d'action et être plus performant face aux maladies, surtout dans des années comme celle-ci, et diminuer les phénomènes de résistances.

Un mois après l'application, je n'ai rien remarqué. En fait, il n'y avait pas de maladie même sur le témoin non traité… alors que la météo était favorable au développement de septoriose ou de rouille ! J'ai fait le bon choix variétal.

C'est fin juin et sur la durée que j'ai pu observer la persistance d'ELATUS™ PLUS associé mais aussi de mon programme. Les deux parcelles sont restées bien vertes et ont bien contenu la septoriose et cela jusqu'à la récolte. Fin juin, en revanche, le témoin était totalement cramé.

J'ai récolté le 6 août avec des tiges encore vertes partout. J'ai fait le test sur deux bandes d'1 ha, séparées de 2 autres ayant reçu mon programme.

Globalement, je peux dire que ELATUS™ PLUS associé a un effet rendement avec +5 q/ha dans une parcelle sur deux.

Il a montré son efficacité. La culture est restée saine longtemps, indemne de maladie. La différence de quintaux s'est faite au moment du remplissage des grains. Mon semis tardif et la variété expliquent aussi ces bons chiffres.

Pour l'an prochain, on est partant pour utiliser ELATUS™ PLUS associé…, mais peut-être pas sur toute l'exploitation. Je vais également le tenter sur orge ; ce serait, pour moi, un nouveau mode d'action sur cette culture. Nous attendons les innovations en agriculture ! Face à nos problématiques grandissantes et des molécules qui disparaissent ou qui deviennent moins efficaces, nous sommes attentifs aux solutions que la recherche peut nous apporter.

Photos comparatives ELATUS™ PLUS associé vs témoin non traité (essai Syngenta)