France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

J'ai testé l'innovation fongicide céréales sur mon blé Chevron

Éric Binet

Département : Eure-et-Loir (28)
Taille de l'exploitation : 170 ha
Cultures : Céréales, colza et pois de printemps
Test : Blé tendre d'hiver (Chevron)
Date de semis : 09 Octobre 2015

“ Au final, c'est + 2,3 q/ha pour ELATUS™ ERA avec un rendement de 67,3 q/ha
et 65 q/ha pour l'autre parcelle „

C'est la première fois que j'adhère à un test en produit phytosanitaire. Je suis très sensible aux innovations de notre secteur. Face aux retraits récurrents de matières actives et au développement des résistances, il est fondamental d'avoir des nouveaux produits.

Depuis le lancement des SDHI, je les utilise en T2. C'est pour moi le meilleur traitement pour garantir une bonne protection de la dernière feuille et donc le rendement. C'est le traitement pivot, il ne faut pas le rater. Habituellement, face à la septoriose, je fais deux passages. Mais cette année avec les pressions maladies très fortes, j'ai dû opter pour une troisième intervention à floraison.

J'ai réalisé l'application ELATUS™ ERA en mai, sur une parcelle de blé Chevron, à fort potentiel mais assez sensible à la septoriose. La préparation, la dilution et l'épandage du produit se sont déroulés tout simplement.

5 à 6 semaines après l'application, je dois avouer qu'entre ma parcelle et celle protégée ELATUS™ ERA, je n'ai pas observé de différence majeure entre les deux. Le blé est resté vert et sain longtemps. La septoriose est restée contenue jusqu'à la troisième feuille et ceci sur les deux parcelles.

Ce sont les conditions climatiques et le pic fusariose à la floraison qui ont tout fait basculer ! Avec ce blé, j'espérais un rendement de 90 q/ha. Au final, c'est + 2,3 q/ha pour ELATUS™ ERA avec un rendement de 67,3 q/ha et 65 q/ha pour l'autre parcelle. En revanche, des résultats identiques pour le PS (76) et le taux de protéines (12,5).

2016 n'est pas l'année idéale car la météo et les maladies ont gommé les potentiels. Néanmoins, le delta de rendement pour ce nouveau SDHI reste non négligeable.

J'attends de voir ses performances et ses résultats dans les autres régions. Son coût sera aussi déterminant.

Mais, qu'il soit multicultures et efficace est un point positif car je pourrai n'avoir qu'un seul SDHI de référence, pour le blé et l'orge.

Photos de mon essai blé à Sorel-Moussel


Blé protégé avec ELATUS™ ERA


Témoin non traité