Vous êtes ici

Share page with AddThis

Désherbage des céréales : optimiser les applications

Céréales
17.07.2015
Pulvérisateur, buses

La qualité de la pulvérisation et les conditions d’application sont déterminantes pour optimiser l’efficacité de votre herbicide et limiter les risques de dérive ou de transfert vers les eaux.

 

Traiter dans les meilleures conditions pour une meilleure efficacité herbicide

  • Respecter les doses recommandées.
  • Rechercher les conditions météorologiques adaptées : éviter de traiter si une pluie est à craindre dans les heures qui suivent le traitement, par vent fort, en période de gelées ou de fortes amplitudes thermiques. Privilégier une bonne hygrométrie (> 60 %) pour les herbicides à action foliaire et une bonne humidité du sol pour les herbicides à action racinaire.

Limiter les risques de transfert vers les eaux

  • Lorsque des risques de ruissellement existent sur une parcelle, (parcelle en pente, sol battant...), mettre en place une bande enherbée ou une haie pour faire obstacle au ruissellement.
  • Sur parcelle drainée, pour éviter les risques de contamination, éviter de traiter si le sol est très sec ou si la réserve utile est saturée ou proche de la saturation.

Diminuer le risque de dérive de pulvérisation et son impact sur l’environnement proche de la parcelle traitée 

  • Disposer d’un pulvérisateur parfaitement réglé (pression et volume de bouillie adaptés) .
  • Adapter votre vitesse (voir les conseils des constructeurs) et la hauteur de rampe (50 cm pour les buses 110° et 80 cm pour les buses 80°).
  • Respecter la réglementation concernant la vitesse du vent (inférieur à 19 km /h selon arrêté du 12 septembre 2006).
  • Utiliser des buses homologuées telles que définies dans l’arrêté du 12 septembre 2006 « équipements de limitation de la dérive de pulvérisation permettant de réduire les zones non traitées en bordure de cours d'eau » pour diminuer la dérive.