Vous êtes ici

Share page with AddThis

Cherokee, fongicide céréales, démontre son efficacité

Céréales
13.01.2016

Cherokee, fongicide céréales le plus utilisé en 2015 en France, allie de nombreux atouts.

Prêt à l’emploi, il offre une composition unique de 3 principes actifs, dont le chlorothalonil. Il présente un haut niveau de performance en T1 contre septoriose et rouilles, ainsi qu'un large spectre d’efficacité sur blés et orges, et un excellent retour sur investissement.

Septoriose, la bonne dose est le facteur clé de succès

Les souches résistantes aux triazoles ont fortement progressé. Il est de plus en plus important de limiter le développement de la septoriose dès le T1.
Dans les essais Syngenta en 2015, nous avons constaté qu’augmenter la dose de Cherokee au T1 de 0,5 l/ha permet d’augmenter les rendements de plus de 3 q/ha, soit un gain net pour l’agriculteur de plus de 35 €/ha*.
*Calcul intégrant la différence de rendement et de coût des programmes, avec un prix du blé de 160 €/t.

Graphique fongicide Cherokee efficace sur septorioses - résultats d'essais

Positionner Cherokee en préventif

Sur les essais 2011-2012, avancer le stade d’application du Cherokee du stade BBCH 33 à BBCH 32 permettait de préserver 0,9 q/ha supplémentaires.

Limiter le développement des souches de septoriose résistantes

Cherokee contient du chlorothalonil, molécule multi-site efficace sur toutes les souches de septoriose. L’utilisation de Cherokee, dans un programme fongicide, permet l’alternance des modes d’action et aide à limiter le développement des souches de septoriose résistantes aux triazoles.