France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Pucerons sur blé : la période de risque est atteinte

Céréales
11.06.2019
Pucerons sur céréales

Avec la sortie des épis des blés débute la période de risque vis-à-vis des pucerons.

Les céréales sont en pleine période de risque pour les pucerons. Celle-ci s’étend de la sortie des épis au stade « grain pâteux ». Des colonies de ravageurs sont observées dans plusieurs parcelles : c’est notamment le cas dans le grand Ouest. Mais les comptages restent, en général, en dessous du seuil de risque fixé à « au moins un épi sur deux colonisé par des pucerons dans la parcelle ». Les auxiliaires sont également très présents : coccinelles, syrphes, microhyménoptères parasitoïdes... tous contribuent à limiter la pression des pucerons.

> Découvrez les solutions Syngenta : Karaté K, Karaté Zeon

Orge de printemps : surveiller les pucerons dès la levée

06/03/19
La capture de pucerons dans les pièges englués doit renforcer la surveillance des plantes.
Les semis d’orge de printemps sont terminés. Le climat poussant de ces derniers jours a accéléré les chantiers. Le retour des pluies est propice à la germination et à leur levée. Attention à mettre en place une surveillance rapprochée des pucerons dès cette levée. Si l’installation de pièges, avec des plaques engluées, est un bon indicateur de l’activité de ces insectes, elle ne permet pas de quantifier les individus à risque, ni de présager précisément de l’infestation de la parcelle.

La capture des pucerons reste une alerte pour réaliser les observations directement sur les plantes. La décision de traiter se fait en fonction du nombre de plantes habitées par au moins un puceron (ce seuil doit être supérieur à 10 %) et si la présence de ces insectes perdure pendant au moins une semaine. La surveillance doit se poursuivre tant que les conditions climatiques sont favorables et ce, jusqu’au stade tallage.