France

Vous êtes ici

Repérer les adventices pour préparer la campagne à venir

Céréales
21.06.2022

Noter le salissement de la parcelle permet de définir la stratégie à mener pour la prochaine campagne.

La prochaine campagne de désherbage se prépare dès à présent. L’enjeu : repérer les adventices en place pour caler les programmes adaptés à la culture en place, en fonction du potentiel stock semenciers. L’institut technique Arvalis propose une méthode simple pour évaluer l’enherbement de la parcelle. Cela commence par une note de satisfaction du désherbage, sur une échelle de 0 à 10 : 0 correspondant à une parcelle totalement envahie par les adventices et 10 à une parcelle propre. La note ne doit pas dépasser 7 si l’on estime que les mauvaises herbes auront un impact sur le rendement. Une parcelle avec un état d’enherbement non satisfaisant aujourd’hui (note inférieure à 7 donc) doit faire l’objet d’une attention particulière en termes de travail du sol. La décision de réaliser un faux semis ou un labour peut être prise. Le choix de la culture à venir aura également un impact sur la stratégie de désherbage à mener, pour alterner le mode d’action des matières actives utilisées.

03/05/2022
Désherbage de rattrapage sur blé, attention aux DAR
Passé le stade 2 nœuds, le nombre d’herbicides disponibles sur blé se restreint. Premier impératif : vérifier les délais avant récolte, DAR.
Dans de nombreuses régions, le stade épiaison des blés tendres est désormais atteint. Certaines parcelles sont assez sales et mériteraient une intervention de rattrapage. Le choix de l’herbicide doit tenir compte de la flore présente et du délai avant récolte de la spécialité retenue. Si les dicotylédones sont très développées, inutile de les cibler : la nuisibilité directe de ces adventices s’est déjà exprimée. Les gaillets méritent de leur côté un traitement spécifique, à base de fluroxypyr. Cette matière active aura également un effet contre les renouées et les rumex. En présence de graminées, l’intervention à ce stade ciblera davantage les folles avoines que le vulpin ou le ray-grass. Un positionnement entre les stades 2 nœuds et dernière feuille étalée peut compléter l’efficacité sur ces graminées.