France

Vous êtes ici

Sur céréales, attention au retour des cécidomyies

Céréales
20.05.2022
Cécidomyie jaune

La présence de cécidomyies dans les céréales est déjà observée dans plusieurs parcelles.

Les cécidomyies apprécient les conditions climatiques orageuses. Un temps lourd en soirée, des températures supérieures à 15°C et un vent faible, inférieur à 7 km/h, sont propices aux phases d’accouplement et aux pontes des femelles. Le risque pour une parcelle de céréales est lié à son historique, à la rotation des cultures (le retour fréquent d’un blé augmentera le risque) et au type de sol : les sols argileux étant plus « à risque » que les terres sableuses. En cas de doute, le meilleur outil d’observation reste la mise en place d’une cuvette jaune, à placer à la base de l’épi. La période de risque s’étend du stade début épiaison jusqu’à la fin de la floraison. Les seuils sont atteints quand 10 insectes sont piégés par 24 h ou 20 par 48 h. L’observation de ces ravageurs le soir, en position de ponte sur les épis, est déterminante.

Découvrez les solutions Syngenta
Karate® Zeon