France

Vous êtes ici

Ne pas négliger le risque de cécidomyies dans les blés

Céréales
26.05.2020
Cécidomyie jaune

Les cécidomyies apprécient les temps humides et lourds.

La présence de cécidomyies orange dans les blés tendres est non seulement liée à l’historique de la parcelle mais aussi aux conditions climatiques de l’année. Ces ravageurs apprécient les temps lourds en soirée, accompagnés de températures supérieures à 15°C et de vent faible (inférieur à 7 km/h). La période de risque s’étend des stades début épiaison à fin floraison. Le seuil est atteint quand le nombre d’insectes capturés atteint 10 par 24 heures ou 20 par 48 heures. L’observation doit se faire le soir, quand les cécidomyies sont en position de ponte sur les épis. Bon à savoir pour les prochains semis : le choix d’une variété résistante reste le meilleur moyen de lutte en situation de risque fort. 

 

 

12/05/2020
Surveiller les cécidomyies dans les blés
La surveillance et la lutte contre les cécidomyies suivent un timing très précis dans les blés.
La floraison des blés est en avance cette année. La surveillance des cécidomyies doit donc, elle aussi, être anticipée d’autant que l’intensité des vols de ce ravageur dépend directement de la pluviométrie. Plus elle est importante, plus les vols le seront. Les larves présentes dans les épis sortent juste avant la récolte, tombent au sol, se mettent dans un cocon et s’enfouissent dans le sol jusqu’au printemps suivant. La remontée des larves à la surface est d’autant plus facile que le sol est humide. Le stade de l’épiaison/floraison constitue une étape clé car la femelle a besoin que la fleur soit bien ouverte pour pondre à l’intérieur, juste au niveau du futur grain. En période sensible, l’intervention peut être déclenchée dès que le niveau de piégeage atteint dix cécidomyies par 24h. Les produits de contact doivent être positionnés quand les insectes sont en train de pondre : d’où la nécessité de mettre en place une surveillance affinée !

Découvrez les solutions Syngenta
Karate® Zeon