France

Vous êtes ici

Stockage : profiter du froid pour ventiler

Céréales
05.01.2021

La baisse actuelle des températures nocturnes permet de refroidir les grains stockés.

Les températures hivernales actuelles sont propices pour abaisser la température des tas de grains. L’enjeu étant d’atteindre le palier de 5°C, une température aux effets insecticides notables, tant sur les larves que sur les adultes. Seuls le charançon des grains et le petit silvain plat (formes juvéniles ou adultes) survivent à un tel froid durant au moins trois mois. Pour un effet insecticide plus complet, l’institut technique Arvalis conseille de viser une température de 0°C. Mais même à ce niveau, les adultes de petit silvain plat peuvent survivre. Pour rappel, il est tout à fait possible de ventiler par temps humide avec un système de ventilation par soufflage, si cela reste ponctuel. Le pilotage de la ventilation par thermostat permet d’automatiser le fonctionnement du ventilateur et de profiter pleinement de toutes les heures propices à la ventilation.

01/12/2020
Stockage : profiter des basses températures nocturnes pour ventiler
Le temps froid et sec doit être mis à profit pour descendre la température des grains stockés à 5°C.
La ventilation par le froid permet de préserver la qualité sanitaire et technologique des grains stockés. La baisse des températures observée ces derniers jours, notamment la nuit, offre une belle opportunité pour conduire le troisième palier de ventilation. Et ce, d’autant que le temps reste sec. L’enjeu est d’insuffler de l’air avec une température inférieure de 7 à 10°C par rapport à celle du grain stocké pour inhiber le développement des insectes et donc, pour limiter le recours aux insecticides. Pour mesurer avec précision la température du tas, l’utilisation d’une sonde, fixe ou mobile, est vivement conseillée. La ventilation se programme en général sur trois étapes avec, pour chacune, un seuil de température à atteindre de plus en plus bas : 20°C, 12°C et 5°C. Le deuxième palier doit désormais être atteint. Place au troisième. Une exposition prolongée à moins de 5°C présente un effet insecticide sur les adultes et sur les larves. Seuls le charançon des grains et le petit silvain plat peuvent survivre à une exposition prolongée sous cette température.