France

Vous êtes ici

Les semis de céréales se terminent

Céréales
17.11.2020

Les semis de blé tendre et d’orge d’hiver avancent à un bon rythme.

Le dernier rapport Céré’Obs de FranceAgriMer, en date du 9 novembre, révèle que 88 % des semis de blé tendre sont réalisés. Le climat de ces derniers jours, très favorable aux implantations, a dû faire augmenter ce chiffre. Les régions les moins en avance : la Bretagne (63 %), la Nouvelle Aquitaine (67 %) et l’Occitanie (67 %). Pour les céréales déjà en terre, 66 % étaient levées avec, là encore, de fortes disparités régionales : 21 % en Nouvelle Aquitaine, 26 % en Bretagne contre 94% en Lorraine et 85 % en Bourgogne-Franche-Comté. En comparaison, en 2019, seule une parcelle sur deux de blé tendre était levée au 9 novembre. En orge d’hiver, le pourcentage de semis atteint 94 % et celui des levées, 81 %.

27/10/2020
Semis de céréales : attention aux graminées
Choix de parcelle, variétés, qualité de semis et désherbage sont les clefs d’une bonne implantation des céréales.
Le retour des pluies favorise la reprise des implantations des céréales. Pour bien maîtriser les adventices dès le semis, notamment les graminées, les clefs de réussite se situent au niveau du choix de la parcelle et de la variété, de la propreté du sol et, bien entendu, de la qualité de semis. En premier lieu, lorsque les conditions pédoclimatiques le permettent, semez plus tardivement les parcelles les plus infestées en ray-grass et vulpin. Ensuite, afin de ne pas compromettre la protection future de la culture, le semis s’effectue sur un sol sans aucune adventice levée. L’institut du végétal Arvalis rappelle l’utilité du désherbage d’automne dans les parcelles « faiblement infestées et non concernées par des résistances aux herbicides d’hiver (HRAC A et B) ». Pour limiter les phytotoxicités liées aux herbicides d‘automne, le semis doit être régulier et bien enterré, en faisant attention cependant en sols filtrants. Si le traitement se fait en deux applications, Arvalis préconise de réaliser la prélevée le plus tôt possible après le semis, afin de laisser un délai maximal entre les deux interventions, en utilisant des buses anti-dérives !

Voir les solutions Syngenta :
Daiko®
Défi®

Voir les outils :
Quali’Cible, une aide pour les produits à base de prosulfocarbe