France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Céréales : semis tardifs, levée lente

Céréales
04.12.2018
Tracteur pendant semis de blé

Blé tendre et blé dur peuvent encore être semés mais les risques de perte de pieds sont plus importants.

Certaines parcelles de céréales ne sont pas encore semées. Les pluies abondantes de ces derniers jours compliquent les chantiers. Les semis tardifs sont possibles mais les risques doivent être connus. Un semis tardif (au-delà des dates moyennes régionales) implique une levée plus lente : la température étant le principal moteur de la germination et de la levée. 150°C jours sont en moyenne nécessaires pour faire lever une céréale à paille. L’arrivée du froid peut pénaliser des plantules qui ne sont pas encore endurcies. Arvalis estime que le potentiel est amputé de 0,1 à 0,6 q/ha par jour de retard par rapport à la plage idéale de semis. Pour compenser en partie ce risque, l’institut conseille d’augmenter la densité de semis. Pour les orges d’hiver, plus sensibles au froid que les blés, une chute des températures avant le début du tallage constitue le principal risque avec à la clé, de fortes pertes de pieds.