France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Blé dur : quelques rappels avant de semer

Céréales
22.10.2019
Blé dur

Date de semis, protection fongicide ou fertilisation azotée, un blé dur ne se conduit pas comme un blé tendre.


Le blé dur est une espèce plus sensible que le blé tendre à certains stress comme le froid, la sécheresse ou, à l’inverse, aux excès d’eau. Le blé dur supporte des dates de semis plus tardives, ce qui constitue un décalage propice à réduire la pression en graminées.
Le blé dur étant exigeant en azote, le choix du précédent et la gestion de la fertilisation azotée devront être raisonnés avec précision. Le blé tendre n’est, par exemple, pas le meilleur précédent pour le blé dur. Concernant les maladies, le blé dur est moins sensible à certains champignons, comme celui de la septoriose, mais l’est en revanche davantage aux rouilles et à la fusariose sur épis, des maladies plus tardives. La protection fongicide doit donc se centrer sur les épis où un mauvais contrôle de la fusariose peut engendrer une perte importante de qualité (taux de DON, taux de mitadinage...). 


>> Voir les variétés de blé dur Syngenta :  Relief
>> Voir les solutions fongicides Syngenta :  Magnello