Vous êtes ici

Share page with AddThis

Blé et orge : un point sur les maladies

Céréales
23.05.2018
Septoriose sur feuille de blé

Septoriose sur blé dur : présence repérée.

23/05/2018
Le stade « dernière feuille étalée » signe le départ d’une observation régulière des blés durs pour quantifier la présence de septoriose.
Des symptômes de septoriose sont signalés dans les parcelles de blé dur, notamment en région Centre. C’est l’observation de la F4 définitive qui est déterminante. À dernière feuille pointante, le seuil de risque est, pour les variétés sensibles et très sensibles, de « 20 % des F3 déployées présentant des taches ». Il est de 50 % pour les variétés peu sensibles. Les épisodes pluvieux sont favorables à de nouvelles contaminations. Seules des températures plus fraîches permettraient de ralentir le développement de la maladie. L’observation des parcelles est indispensable pour suivre l’évolution des symptômes, particulièrement pour les parcelles ayant atteint le stade « dernière feuille étalée ».

Surveiller les rouilles...

25/04/2018
Le climat estival de la semaine passée amène à surveiller de près l’évolution des rouilles dans les parcelles d’orges et de blés.
D’importants symptômes de rouille jaune sont signalés dans les parcelles de blé tendre, notamment dans les Pays de la Loire sur les variétés sensibles. La rouille brune reste assez discrète pour l’instant mais elle a pu profiter des fortes chaleurs pour s’exprimer. La période de risque débute au stade 1 nœud pour la rouille jaune et au stade 2 nœuds pour la rouille brune. Le seuil d’intervention est déclenché dès l’apparition des premières pustules sur l’une des trois feuilles supérieures. Sur orge d’hiver, c’est la rouille naine qui doit être surveillée. La période de risque débute au stade 1 nœud. Pour les variétés sensibles, le seuil est atteint si plus de 10 % des feuilles sont touchées. Il passe à 50 % pour les variétés tolérantes.