Vous êtes ici

Share page with AddThis

Fongicides sur céréales à paille : des recommandations pour limiter les résistances

Céréales
16.03.2018
Symptômes de septoriose dans du blé

Un point sur les résistances aux fongicides céréales et recommandations pour limiter les risques de résistance.

La note commune sur les résistances aux fongicides en céréales, co-rédigée par l'Inra, l'Anses et Arvalis-Institut du végétal, fournit des recommandations pour limiter leur développement.

À l’issue de la campagne 2017, le constat est sans appel : les résistances de l’helminthosporiose de l’orge aux SDHI et de la septoriose aux triazoles ont progressé. Le recours à des fongicides multisites (chlorothalonil) au sein des programmes devient capital. Le but étant de maintenir un niveau de protection acceptable tout en ralentissant le développement des résistances. Sur orge comme sur blé, la note commune publiée par l’Inra, l’Anses et Arvalis, conseille de limiter l’utilisation des SDHI à une seule application par saison. L’efficacité des triazoles sur septoriose reste insuffisante, même lorsqu’ils sont associés entre eux. Ils doivent être complétés avec un fongicide multisite et/ou un SDHI.
Sur orge, l'introduction d'un cyprodinil dans les programmes permet d'ajouter un mode d'action unique et ainsi de limiter le développement des résistances aux autres modes d'action.

> Voir la note commune 2018 sur les résistances aux fongicides céréales