France

Vous êtes ici

L'ambroisie gagne du terrain

Céréales
06.10.2020
Ambroisie
Ambroisie

Plusieurs techniques existent pour réduire l’infestation d’ambroisie dans les parcelles.

L’ambroisie à feuilles d’armoise est une adventice annuelle dont le pollen est fortement allergisant. La floraison s’étale sur les mois d’août et septembre : une période de nuisance longue pour la santé humaine. Son développement végétatif important et rapide impacte fortement les rendements : de deux tiers pour un tournesol par exemple. Cette espèce pionnière apprécie surtout les sols riches et légèrement acides. On la rencontre le plus souvent dans les parcelles de tournesol, de maïs, de soja ou de sorgho mais aussi en bord de route ou dans des zones de chantiers. Aucune stratégie n’est totalement efficace pour venir à bout de cette plante. Il est possible d’intervenir en post-levée notamment sur maïs pour la maîtriser.
Des mesures prophylactiques, comme le nettoyage de la moissonneuse batteuse après la récolte, permettent de limiter la dispersion de l’adventice. Si la rotation des cultures, le déchaumage, le faux-semis et le décalage de la date de semis sont jugés d’une efficacité moyenne, le labour n’est quant à lui pas adapté car les semences d’ambroisie peuvent survivre plusieurs années dans le sol.