Vous êtes ici

Share page with AddThis

Syngenta dans le top 10 des semences de blé

Céréales
26.05.2017
Récolte de blé à Broué

Syngenta s’engage auprès des agriculteurs sur le marché du blé tendre. Rencontre avec Thomas Poissonnet, chef marché.

Quel est le rang de Syngenta en France, en Europe et dans le monde sur le marché du blé tendre ?

Syngenta est leader mondial sur le marché des semences toutes espèces confondues. En Europe, sa part de marché dépasse les 10 % sur le marché des semences de blé tendre et en France nous sommes passés de 6,9 % en 2011 à plus de 9 % en 2016. Cette progression fait suite à l’acquisition en 2006 de la société CC Benoist avec un savoir-faire sur le marché du blé tendre. Ce développement s’appuie évidemment sur la puissance de recherche du groupe Syngenta avec des laboratoires de recherche dans le monde entier, comme celui de St Sauveur à proximité de Toulouse, dédié à la biologie moléculaire. Cette force de recherche permet à Syngenta de s’engager auprès des agriculteurs en leur proposant un flux d’innovations continu répondant à leurs attentes en matière de production, de rentabilité et de prise en compte de leur environnement.

Quels sont les succès que Syngenta a mis à disposition des agriculteurs sur le marché du blé tendre ?

On peut citer tout d’abord la variété Expert, inscrite en 2007, qui a connu un grand succès dans la moitié nord de la France et qui était appréciée des céréaliers pour son potentiel de rendement et sa régularité.

Inscrite en 2011, SY Moisson a été très vite reconnue pour son haut niveau de tolérance à la fusariose, un marqueur de la génétique Syngenta. Cette variété classée VRM (Variété Recommandée pour la Meunerie) et BPS (Blé Panifiable Supérieur) a connu un gros succès non seulement en France mais également en Italie et en Europe Centrale.

Plus récemment, la variété Syllon (inscription en 2013), a conquis les agriculteurs du nord et du centre de la France, à la fois pour son potentiel de rendement et sa qualité BPS mais aussi pour sa solidité face aux maladies (résistance piétin verse et mosaïque), une attente forte des agriculteurs confrontés aux problématiques environnementales.

Inscrite en 2014, la variété Triomph, classée BPS, a été 1ère en rendement dans sa promotion avec 109,8 % du témoin. Un potentiel très apprécié des céréaliers de la moitié nord de la France de même que son très bon comportement vis-à-vis des deux risques maladies majeurs que sont les rouilles et la septoriose.

Et en 2015, avec l’inscription de Pibrac, variété précoce pour le sud, les agriculteurs ont à la fois pu bénéficier d’une variété avec une tolérance élevée à la fusariose mais également d’une variété très qualitative avec un classement BPS/VRM et un très bon taux de protéines. C’est d’ailleurs une variété en observation pour la meunerie.

La plupart de ces variétés ont été ou sont encore aujourd’hui dans le top 10.

Quelle est l’ambition de Syngenta sur le marché du blé tendre ?

La puissance de recherche du groupe Syngenta et le travail de recherche et développement réalisés dans nos stations de sélection en France, en Europe et dans le monde, vont nous permettre de continuer à accompagner les agriculteurs avec de nouvelles sélections productives, qualitatives et robustes qui répondent aux nouvelles exigences de production, de marché mais aussi de notre environnement. Notre ambition est à très court terme de dépasser 10 % du marché du blé tendre en France. La relève est déjà assurée avec l’inscription en 2016 de Donjon.