France

Vous êtes ici

Protéger les semences de céréales pour préserver votre productivité

Céréales
21.09.2016
Tracteur pendant semis de blé

Pour les prochains semis de céréales, traitez vos semences vis-à-vis de la fusariose qui a sévi au printemps 2016.

Prévenir la fonte des semis et un risque de perte de 10 q/ha

Les conditions climatiques du printemps 2016 ont été très favorables au développement de la fusariose sur épis. Virginie Braun, chef marché protection de semences chez Syngenta, observe :

« Sans une protection de ces semences adaptée et performante, le risque de manque à la levée et de disparition de plantes déjà levées pourrait se traduire par une perte allant jusqu’à 10 quintaux/hectare sur blé, voire beaucoup plus sur blé dur ».

En effet, la contamination des semences par Microdochium spp et F.graminearum dégrade la faculté germinative des semences avec une nuisibilité encore plus marquée pour les champignons du genre Microdochium.

Parcelles de céréales témoins et traité avec Vibrance Gold contre la fonte des semis
La fonte des semis due aux fusarioses est très préjudiciable au peuplement et donc au rendement (essai Syngenta blé dur).

Pour les prochains semis et afin de faire face à ce risque accru de fonte des semis, une protection de semences, comme Vibrance Gold, efficace sur les deux espèces de champignons responsables des fusarioses, apparaît donc comme un investissement rentable pour préserver le potentiel des céréales.

Préférer une protection de semences performante et polyvalente comme Vibrance Gold

En effet, grâce à l’association de trois matières actives (fludioxonil, difénoconazole et sédaxane) aux modes d’action différents, elle est particulièrement efficace sur les champignons responsables de la fonte des semis. « Une performance confirmée dans nos résultats d’essais », commente Virginie Braun : « ainsi, sur 7 essais récoltés de 2011 à 2015 sur blé dur et blé tendre avec des semences contaminées par Fusarium roseum et Microdochium nivale, il a été noté un gain de rendement avec la protection Vibrance Gold de 12,4 quintaux par hectare par rapport à des semences non traitées et un gain de 2,7 quintaux par hectare pour des semences protégées avec la référence du marché ».

Graphique synthèse des essais protection de semences avec et sans Vibrance Gold

Au-delà de son intérêt vis-à-vis des fusarioses, Vibrance Gold est une protection de semences polyvalente avec de nombreuses autorisations et cibles en céréales, un atout  pour simplifier la gestion de la protection des semences de céréales. «  Pour le charbon nu de l’orge, maladie en recrudescence ces dernières années et très préjudiciable avec une nuisibilité qui peut aller jusqu’à 40 quintaux par hectare, nous avons observé avec la protection Vibrance Gold un gain de 8,2 quintaux/ha par rapport à la protection de référence du marché (7 essais de 2010 à 2013 sur orge d’hiver) » ajoute Virginie Braun. « Une raison supplémentaire pour choisir cette spécialité pour protéger les semences de toutes les céréales et préserver leur potentiel ! ».