France

Vous êtes ici

Pucerons et cicadelles sur céréales rendez-vous hebdomadaire : état des lieux des piégeages Vigie Virose

Céréales
15.11.2021

La vigilance reste en vigueur dans le Sud de la France

Grâce à Vigie Virose®, un réseau de piégeages sur plus de 1 500 parcelles en France, vous pourrez suivre chaque semaine la présence de pucerons et cicadelles des céréales et également analyser leur pouvoir virulifère. La nuisibilité due aux pucerons et aux cicadelles dans les céréales n’est plus à démontrer. Ils transmettent des virus qui se multiplient dans la plante ayant pour effet : des régressions de talles, des réductions de biomasse, des pertes de pieds, des ronds jaunes dans les parcelles et surtout, des pertes de rendement à la récolte. Le suivi de ces insectes dans les parcelles est donc un facteur clé pour gérer au mieux la protection de sa culture.

Pucerons des céréales : relevés du 29 novembre 2021

Les pucerons des céréales se font plus rares cette semaine…dans la moitié Nord du pays. En effet, les températures faibles des 2 dernières semaines (T°C <10°C) ne sont pas favorables aux vols des pucerons ailés. Aussi, les analyses des pièges Vigie Virose notent une chute drastique des pucerons capturés sur les plaques. A l’échelle nationale, uniquement 26% des pièges reçus et analysés au laboratoire Vigie Virose sont AVEC pucerons et 19% de ces pièges sont AVEC présence de pucerons porteurs de virus de la JNO (Mav, Pav et/ou Rpv).
Ce n’est pas le cas dans le Sud de la France, spécifiquement en Midi-Pyrénées et en région PACA : avec des semis et des levées plus tardives, des conditions météorologiques bien plus douces, les vols de pucerons sont encore bien actifs. Au 03 décembre, sous une ligne « Sud-Lyon », 53% des pièges reçus de cette zone sont AVEC présence de pucerons. La vigilance doit donc être particulièrement maintenue dans ces zones.
En ce qui concerne les cicadelles des céréales, elles sont présentes sur 8% des pièges reçus cette semaine au niveau national. Plus sensibles aux précipitations et aux conditions froides, les conditions ne leur sont plus favorables sur la majeure partie Nord du Pays. Elles restent tout de même encore observées début décembre sur 18% des pièges provenant des régions du Sud-Est et Sud-Ouest de la France, donc en dehors de leur région historique du Centre.
Quelle que soit la situation, la vigilance reste de vigueur sur toutes les parcelles de céréales. Les vols de pucerons sont limités à des températures < 10°C mais la multiplication des pucerons continue. Leur activité reprend dès que les conditions sont plus favorables, quelques heures d’ensoleillement dans la journée peuvent suffire. A des températures encore plus froides, en dessous de 3°C, les pucerons ne sont plus actifs mais ils survivent. Au laboratoire, le seuil de mortalité significative se situe entre -5 et -12°C sur plusieurs jours successifs et diffère en fonction des espèces.
Avant toute protection insecticide, il convient d’observer sa parcelle et d’intervenir en fonction des seuils d’intervention (pour les pucerons : 10 % de plantes porteuses ou présence de pucerons pendant 10 jours consécutifs). Pour les cicadelles des céréales : 30 adultes capturés sur 1 semaine).

Voir les solutions Syngenta
- Karate Zeon
Karaté Xflow
Kusti
Sentinel Pro
Ninja Pro
Karaibe Pro
- Karate K
- Okapi Liquide