Vous êtes ici

Share page with AddThis

« Choquer » vos pucerons avec Karaté Zéon !

Céréales
02.11.2015

Lorsque l'automne est doux et humide, la pression ravageurs, notamment les pucerons responsables de la JNO* est très forte. Une protection insecticide avec Karaté Zéon s’avère indispensable.

 

Des outils d’alertes efficaces

Le service Vigie Virose développé par Syngenta tient en alerte ses distributeurs qui diffusent ensuite l’information auprès des agriculteurs de leur secteur. Vigie Virose procède par comptage de pucerons piégés sur des plaques, placées dans certaines parcelles, dès la levée des céréales. Deux critères sont retenus pour intervenir : 10 % des pieds porteurs de pucerons ou la présence de pucerons depuis plus de 10 jours. A cela s’ajoute une analyse des pucerons pour déterminer ceux qui sont porteurs ou pas du virus.
Les alertes Vigie Virose couplées au Bulletin de Santé du Végétal sont de très bons baromètres pour connaître la situation sur votre région.

Face à ce virus ravageur un traitement de choc s’impose

Dans bon nombre de situations, un insecticide foliaire s’impose en cas d’attaques tardives de pucerons ou cicadelles, en relais de la protection de semences devenue insuffisante. Karaté Zéon peut alors sortir toutes ses cartes.

Karaté Zéon est l’insecticide le plus polyvalent du marché : il est homologué sur plus de 150 cultures et pour plus de 200 ravageurs. Issu de la matière active lambda-cyhalothrine, il démontre son efficacité depuis 15 ans. Son effet choc est immédiat, anéantissant le puceron en 3,7 secondes ! Mais c’est aussi et surtout sa formulation en micro encapsulation qui l’optimise et le valorise. C’est un procédé breveté par Syngenta qui a su trouver et définir une taille et une épaisseur de micro capsule optimales… critères fondamentaux de son efficacité. Dans l’eau, au moment de la préparation de la bouillie, les micros capsules restent en l’état. C’est seulement au contact de la feuille et avec évaporation de l’eau qu’elles éclatent et libèrent sa matière active. Karaté Zéon pénètre alors dans la feuille et dans la cuticule de l’insecte. Dans une micro capsule, y est ajouté un protecteur anti-UV (car la pyréthrine se dégrade au contact de ces rayons).
Et enfin, de par un paramétrage bien défini des tailles et épaisseurs des micro capsules, il offre également une persistance d’action allant jusqu’à 21 jours environ après le traitement.

En conclusion, et grâce à ce relais insecticide foliaire, c’est un plus de rendement notable : + 9 qx/ha par rapport à une autre cyperméthrine et + 7 qx/ha par rapport à une autre deltaméthrine.

*Janisse nanisante de l'orge