France

Vous êtes ici

Réussir le désherbage des céréales en sortie d’hiver

Céréales
02.03.2021

Pour le désherbage de sortie d’hiver, tout dépend des pratiques de l’automne. L’enjeu, préserver le rendement des céréales et les cultures suivantes.

70 % des céréales désherbées à l’automne 2020

Les semis 2020 de céréales se sont passés dans de bonnes conditions et ont permis aux agriculteurs qui le souhaitaient de désherber leurs cultures lorsqu’ils le souhaitaient. Résultat, observe Aurélie Bogers, expert national herbicides céréales chez Syngenta, « on estime que plus de deux tiers des céréales ont pu être désherbées à l’automne, ce qui est une excellente nouvelle pour l’efficacité du désherbage et la préservation du rendement des céréales. A titre de comparaison, en 2019 avec des semis très compliqués, moins de la moitié des céréales avaient pu être désherbées à l’automne ».
Pour la sortie d’hiver, la stratégie de désherbage doit tenir compte de ce qui aura été fait à l’automne mais aussi du salissement observé dans les parcelles. Un tour de plaine s’impose.

Compléter le désherbage des parcelles désherbées à l’automne

Pour les parcelles qui ont été désherbées à l’automne, les graminées qui n’ont pas été contrôlées par le passage d’automne sont à surveiller, en particulier les relevées de ray-grass en début d’année mais aussi celles de folle avoine au début du printemps. Le tour de plaine permettra le cas échéant d’adapter la stratégie de désherbage avec un rattrapage spécifique en sortie d’hiver. « Les stratégies de désherbage qui associent un désherbage à l’automne puis un rattrapage en sortie d’hiver ont fait leurs preuves, avec dans nos essais, un gain de 5 q/ha » observe Aurélie Bogers.  Au-delà du bénéfice direct pour la récolte à venir, ce double passage automne et sortie d’hiver permet de réduire le stock semencier des parcelles avec un bénéfice pour les cultures suivantes. Il faut savoir qu’un seul pied de vulpin produit 2 500 à 3 000 graines ! 
Pour ce désherbage de sortie d’hiver, s’il s’avère nécessaire, les solutions herbicides à base de pinoxaden assurent une très bonne maîtrise des graminées avec une souplesse d’emploi appréciée :

  • Axial Pratic® (50 g/l de pinoxaden + 12,5 g/l de cloquincet-mexyl) est utilisable en sortie d’hiver à partir du stade début tallage des céréales jusqu’au stade Dernière Feuille Etalée. Il offre un large spectre antigraminées avec une excellente efficacité sur ray-grass et une très bonne efficacité sur folle avoine et agrostis. Cet herbicide est autorisé sur la plupart des céréales (blé tendre d’hiver et de printemps, grand épeautre, seigle d’hiver, triticale, orge d’hiver et de printemps, blé dur d’hiver et de printemps).
  • pour une action complète sur graminées et dicotylédones, en particulier en présence de gaillet, un rattrapage avec la spécialité Axial®One (45 g/l de pinoxaden, 5 g/l de florasulame, 11,25 g/l de cloquincet-mexyl) peut être appliquée. Comme Axial Pratic, Axial One est autorisé sur la plupart des céréales.

Sécuriser le désherbage de sortie d’hiver des parcelles non désherbées à l’automne

Pour les parcelles non désherbées à l’automne, le risque est que les céréaliers utilisent des herbicides avec un seul mode d’action, une pratique très courante (80 % des applications) et malheureusement favorable au développement des résistances. Il est donc préférable de s’appuyer sur les deux familles d’herbicides disponibles qui offrent deux modes d’action différents : les inhibiteurs de l’ALS avec la famille des sulfonylurées antigraminées et les inhibiteurs de l’Accase avec les solutions herbicides à base de pinoxaden. « Cette stratégie de désherbage des céréales de sortie d’hiver associant ces deux modes d’action offre un gain d’efficacité de 8 à 10 points par rapport à l’application d’un seul mode d’action (ALS) » explique Aurélie Bogers. Par ailleurs, l’association de deux modes d’action permet une plus grande régularité d’efficacité du désherbage avec une moindre sensibilité du stade d’application et des conditions météo lors de l’application.
Les deux associations herbicides ci-après permettent ainsi à la fois de pérenniser l’efficacité des modes d’action disponibles pour le désherbage de sortie d’hiver et de garantir efficacité et régularité avec un large spectre graminées et dicotylédones :

  • Axial Pratic (50 g/l de pinoxaden +12,5 g de cloquincet-mexyl) en association avec la spécialité Niantic® (30 g/kg de mésosulfuron méthyl + 6 g/kg de iodosulfuron méthyl sodium + 90 g/kg de méfenpyr-diéthyl) offre une polyvalence graminées (dont ray-grass & vulpin notamment sur parcelle mixte) avec un large spectre sur dicots (matricaire, crucifères, stellaire…)
  • la solution duo Trombe® (25 g/l de pinoxaden + 25 g/l de clodinafop-propargyl + 6,25 g/l de cloquintocet-mexyl) en association avec Replica® (30 g/kg de mésosulfuron-méthyl + 30 g/kg iodosulfuron méthyl-sodium + 90 g/kg de méfenpyr-diéthyl) est également performante sur graminées (dont ray-grass & vulpin notamment sur parcelle mixte) avec un large spectre sur dicots (matricaire, crucifères, stellaire, géraniums, coquelicots).

« Pour ces applications de sortie d’hiver, l’objectif est double », rappelle Aurélie Bogers, « avoir des parcelles de céréales propres et pérenniser l’efficacité des modes d’action herbicides ».