France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Conditions sèches : adapter le désherbage d’automne sur céréales

Céréales
31.10.2018
Semis de céréales en conditions sèche

Les conditions sèches peuvent perturber la stratégie de désherbage d’automne. Des solutions efficaces demeurent.

Centre et Nord-Est : des conditions très sèches

L’absence de pluie se fait sentir sur l’ensemble du territoire français. Au point de retarder les semis. Selon FranceAgriMer, au 26 septembre 2018, seuls 50 % des blés étaient semés, et 80 % des orges. Ces conditions complexifient également le raisonnement de la protection herbicide des cultures, notamment du blé tendre.

Un constat particulièrement accentué sur le grand quart Nord-Est et le Centre. Dans ces zones, le sol très sec n’est pas favorable aux traitements herbicides racinaires de prélevée, plus efficaces en conditions humides. Dans ce cadre, le désherbage d’automne reste à privilégier : il reste un facteur de rendement important, tout en contribuant à la lutte contre les résistances. Ce désherbage doit toutefois être adapté, selon les situations.

Privilégier le traitement post-levée à l’application prélevée

L’efficacité d’un désherbage de prélevée étant amoindrie, une bascule vers une application de post-levée précoce est recommandée. Ce changement de stratégie ne compromet en rien la réussite du désherbage, l’ensemble des solutions recommandées en prélevée étant tout à fait applicables en post-levée précoce. Le traitement de prélevée est à maintenir, en cas de sols très secs, uniquement sur les parcelles sensibles, nécessitant un double passage à l’automne.

Application de post-levée : attendre le stade « première feuille »

L’application de post-levée est, elle aussi, à adapter. Un sol sec génère le plus souvent des levées hétérogènes. Le traitement est le plus efficace s’il est appliqué quand l’ensemble des plantes a atteint ou dépassé le stade « première feuille ». Cette stratégie peut cependant favoriser le développement des adventices : une association, de type Daiko® avec un partenaire anti-graminée, permet de maîtriser ces éventuelles levées de mauvaises herbes.