Vous êtes ici

Share page with AddThis

Protéger la dernière feuille pour préserver le potentiel des céréales

Céréales
25.04.2018
Symptômes de rouille jaune sur Oregrain (49) avril 2018

Un T2 avec les fongicides Elatus Plus associé ou Elatus Era permet de protéger les céréales des maladies jusqu’à la récolte.

Attention aux maladies avec le retour de températures de saison

Après un mois de mars particulièrement frais et humide, la séquence estivale de la semaine du 16 au 20 avril a donné un véritable coup d’accélérateur au développement des céréales. « Pour la plupart des orges le stade dernière feuille est atteint et pour les blés, ce stade est effectif dans les régions sud et devrait être atteint dans les régions plus au nord entre la fin du mois d’avril et la mi-mai » observe Fabrice Blanc, expert technique national fongicides céréales chez Syngenta.
Côté maladies des céréales, après une période très favorable la première quinzaine d’avril, les températures élevées associées à un temps sec mi-avril ont certes ralenti la progression des maladies des céréales, mais souligne Fabrice Blanc, « le retour à des températures de saison et de quelques pluies annoncées pour fin avril sera propice au redémarrage des maladies, en particulier de la rouille jaune, de la rouille brune et des septorioses sur blé mais aussi de l’helminthosporiose, des rouilles naines et de la ramulariose sur orges ».

Protéger le feuillage avec Elatus Plus associé et Elatus Era

Dans ce contexte d’incertitude climatique et compte tenu du stade des céréales, Syngenta rappelle l’importance de protéger la dernière feuille le plus tôt possible dans le cycle des maladies, à des doses soutenues afin de garantir la protection du feuillage jusqu’à la récolte. « Les nouvelles solutions fongicides Elatus™ Plus associé à son partenaire et Elatus™ Era sont particulièrement adaptées pour la protection du feuillage avec un spectre très complet sur les principales maladies des blés et des orges, avec notamment de très bonnes performances sur les rouilles. Ces solutions à base de Solatenol™ offrent par ailleurs une très longue durée d’action pour plus de sérénité jusqu’à la récolte » explique Fabrice Blanc.

L’urgence du T2 est d’autant plus importante si les agriculteurs n’ont pas pu réaliser un T1 et que le stade dernière feuille étalée est atteint.