France

Vous êtes ici

Pourquoi la rouille brune progresse sur les blés au Nord ?

Céréales
18.05.2021
Pourquoi la rouille brune progresse sur les blés au Nord ?

Episodique il y a 10 ans,  la rouille brune est observée sur les blés du Nord depuis 3 ans. Explications en 4 points.

1. Un renouvellement variétal important centré sur la septoriose

Les sélectionneurs ont mis l’accent depuis plusieurs années dans leurs programmes de sélection sur la septoriose, maladie très souvent observée sur les blés dans les régions céréalières du nord de la France. Les agriculteurs de ces régions implantent ainsi de plus en plus de variétés tolérantes à la septoriose. « On observe un risque variétal septoriose qui diminue mais en parallèle le risque rouille brune progresse, c’est l’effet ciseau » « explique Bertrand Moncomble, Responsable Agroécologie Régional chez Syngenta dans la zone nord.

Evolutions du « risque variétal aux maladies » sur le grand Nord France

2. Le réchauffement climatique

L’augmentation des températures moyennes durant la période de sensibilité des blés à la rouille brune dans les zones céréalières du nord de la France est favorable au développement de cette maladie. L’analyse des températures moyennes entre le 1er mai et le 30 juin dans la région d’Amiens (80) sur douze ans, montre en effet une augmentation progressive. « Dans la région d’Amiens, il a été observé sur la période 2008 à 2020 que les années avec une forte pression rouille brune étaient également les années où les températures moyennes entre le 1er mai et le 30 juin étaient les plus élevées » remarque Bertrand Moncomble. Dans la mesure où Météo France annonce pour 2021 une fin de printemps et un été chauds,  les céréaliers devront redoubler de vigilance vis-à-vis de la rouille brune.

3. Un contournement des tolérances variétales

Les anciennes races de rouille brune ont été remplacées par de nouvelles populations de rouille brune. « La résistance d’une variété à cette maladie peut provenir de différentes combinaisons génétiques plus ou moins difficiles à contourner par les pathogènes. Les contournements sont plus rapides sur les variétés à un seul gène majeur de résistance conférant une résistance plus importante » explique le responsable régional.

4. Les spores de rouille brune se dispersent facilement

Les spores de la rouille brune ont la particularité d’être très légères. Elles peuvent donc se diffuser par le vent sur plusieurs centaines de kilomètres sur une même journée. L’arrivée et la progression de cette maladie dans les zones de production céréalières du nord de la France peut donc être très rapide.


En pratique : prendre en compte le risque rouille brune au T2 des blés

Dans la mesure où la rouille brune est de plus en plus fréquente dans les régions céréalières du nord de la France, ce risque sera à prendre en compte dans le choix du fongicide pour le T2 des blés. « Par exemple, Elatus Era ou des associations à base d’Elatus Plus assurent une bonne protection contre la septoriose, la rouille jaune et la rouille brune dans nos essais sur plusieurs années » observe Bertrand Moncomble..