France

Vous êtes ici

Piloter et positionner les applications fongicides des blés avec Avizio

Céréales
06.04.2022
Piloter et positionner les applications fongicides des blés avec Avizio.

Avizio™ est un OAD apprécié dans toutes les régions céréalières pour piloter la protection fongicide et positionner les traitements avec précision.

8 000 parcelles de blé suivies par Avizio en 2021

L’OAD Avizio simule depuis 2020 le risque maladies sur les blés. Cet outil permet aujourd’hui de prévoir sur blé tendre et sur blé dur la septoriose, la rouille jaune et la rouille brune. En 2021, ce sont plus de 8 000 parcelles de blé qui ont été suivies par l’OAD Avizio, soit deux fois plus qu’en 2020, campagne où l’OAD a été mis à disposition des agriculteurs pour prévoir les maladies des blés.
Selon une enquête réalisée par Syngenta auprès de 50 agriculteurs utilisateurs d’Avizio, 70 % d’entre eux sont satisfaits à très satisfaits de l’utilisation de cet OAD (+ 38 % par rapport à 2020) et Avizio est jugé fiable à très fiable pour la prévision de la septoriose (91 %), de la rouille jaune (73 %) et de la rouille brune (80 %).
Un module piétin verse est en test et un module fusarioses en cours de validation.

Piloter la prise de décision des interventions fongicides

Avizio est un OAD apprécié des agriculteurs car il permet de piloter la prise de décision des applications fongicides sur les blés.
« Pour les céréaliers qui travaillent sur des surfaces importantes, Avizio est un outil précieux et fiable qui leur permet, grâce à une prédiction du risque maladies à 10 jours, d’organiser au mieux la planification des interventions » souligne Damien Carnet, Responsable Agroécologie Régional dans la zone ouest chez Syngenta.

Protéger les blés seulement si nécessaire

La force d’Avizio selon les utilisateurs de l’outil est de pouvoir raisonner la 1ère intervention fongicide et de positionner avec précision le T2.
« En 2021, compte tenu de la pression maladies, Avizio a déclenché un T1 sur rouille jaune sur seulement 20 à 30 % des parcelles suivies par l’OAD. Cela a permis à certains céréaliers de s’affranchir du T1 en toute sérénité. Et, pour les agriculteurs qui ont dû réaliser un T1, ils ont pu le faire en relation avec les indications de l’outil Avizio, qui en l’occurrence, déclenchait sur la rouille jaune sur des variétés pourtant annoncées avec un bon comportement vis-à-vis de cette maladie mais confrontées à un contournement de la tolérance » explique Damien Carnet. « Le service technique du distributeur ou du prescripteur qui vend Avizio a la possibilité d’adapter les notes de sensibilité variétales dans l’outil afin de prendre en compte cette donnée » ajoute Bertrand Moncomble, Responsable Agrocoécologie Régional chez Syngenta dans la zone Nord.

Intervenir au stade optimal

« Le gros point fort d’Avizio est de permettre un positionnement optimal du T2. C’est un atout majeur pour protéger les blés si le risque maladies des blés s’avère précoce » ajoute Florent Foulon, Ingénieur Solutions Agroécologie dans la zone Est chez Syngenta. « Avizio est un outil précieux car il permet aux céréaliers de raisonner ce traitement pivot de la protection fongicide des blés non plus en termes de stades repères (DFE) mais en prenant en compte le risque maladies de la parcelle. C’est un point particulièrement important pour une efficacité optimale du T2, en particulier en l’absence de T1 » précise Bertrand Moncomble, Responsable Agroécologie Régional chez Syngenta dans la zone Nord. Et, quand un T1 est réalisé, « cela permet de rassurer les agriculteurs sur la bonne date de renouvellement » ajoute Damien Carnet.

Un outil fiable, facile à utiliser qui indique les plages de pulvérisation

Pour les agriculteurs qui ont déjà utilisé Avizio, « ils reconnaissent sa fiabilité par rapport au risque des maladies des blés » observe Florent Foulon « mais également sa facilité d’utilisation avec une version utilisable sur PC et une appli mobile qui permet à l’agriculteur d’être au cœur de ses parcelles pour plus de réactivité afin par exemple de recaler les stades observés si cela s’avère nécessaire ».
Autre avantage d’Avizio selon les utilisateurs « l’indication des plages de pulvérisation disponibles en prenant en compte l’hygrométrie et le vent » remarque Damien Carnet. Les données météo fournies par l’outil et notamment les cumuls de pluie sur les 7, 14 et 30 deniers jours sont également appréciés.

Un OAD pour faire évoluer les pratiques

« Les potentialités de ce nouvel OAD ne sont pas encore totalement exploitées par les céréaliers » souligne Damien Carnet, « avec les bilans hebdomadaires et les rapports complets en fin de saison mais aussi le module morte saison où l’agriculteur peut réaliser des simulations sur différentes variétés, nous pensons qu’Avizio est un outil qui peut faire évoluer les pratiques et participer ainsi à la transition agroécologique ».


A suivre

  • Le module fusarioses du blé est en cours de validation. « Ce module est très attendu car le positionnement du traitement fusarioses est toujours délicat » souligne Florent Foulon.
  • Les céréaliers pourront bientôt disposer d’un module orges pour prévoir les principales maladies de l’orge que sont la rhynchosporiose, l’helminthosporiose, la rouille naine, la ramulariose et l’oïdium.