France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Piétin verse, un risque variétal en progression

Céréales région Nord et Ouest
06.12.2017

De plus en plus de variétés sensibles au piétin verse sont semées. Un risque à prendre en compte dans la protection du blé.

Retour du risque piétin verse sur blé

Le risque variétal piétin verse progresse depuis plusieurs années. En cause, la sensibilité variétale qui augmente car les sélectionneurs ont orienté depuis plusieurs années leurs recherches et leurs priorités sur des variétés de blé de plus en plus tolérantes aux maladies les plus préjudiciables comme la septoriose ou les rouilles. Résultat, le risque piétin verse progresse et la situation peut être très délicate dans certaines zones de production. Pour évaluer ce risque, vous pouvez utiliser le nouvel outil mis à disposition par Syngenta afin de diagnostiquer le risque variétal sur votre exploitation.

Piétin verse, une récolte compliquée et un rendement affecté

Le piétin verse affecte la plante durant le remplissage du grain soit par la création d’un déficit hydrique soit par la verse provoquée par la fragilisation de la base de la tige. Les pertes de rendement sont estimées en moyenne entre 6 et 7 quintaux et peuvent atteindre 15 quintaux par hectare.

Les hivers doux, les semis précoces, les résidus de paille sur le sol, les précédents blés, le labour et les sols en limons battants sont des facteurs favorables au développement de la maladie. Il faut des contaminations hivernales, des températures douces et une humidité persistante pour que le piétin atteigne la tige.

Des points noirs résistants au passage du doigt sont des symptômes caractéristiques du piétin verse sur blé.

Intervenir avec du cyprodinil si le risque est avéré

Une grille d’évaluation permet de mesurer le risque selon 3 critères :

  • L’effet variétal avec une note de 0 pour les variétés assez résistantes à résistantes, 3 pour les variétés assez à moyennement sensibles et 4 pour les variétés très sensibles à sensibles.
  • Le potentiel infectieux avec une note de 1 pour un précédent blé (0 dans les autres situations) et une note de 1 en cas de labour (0 en l’absence de labour).
  • L’effet physique avec une note de 2 pour les sols de limons battants ou de craie de champagne, une note de 1 pour les sols argilo calcaires, les limons peu battants et les sables battants et une note de 0 pour les argiles, graviers et sables peu battants.

La somme des notes obtenues permet de juger de l’intérêt d’une intervention fongicide avec une spécialité fongicide à base de cyprodinil du type Unix Max et d’adapter la dose le cas échéant de ce produit en fonction du niveau de risque. Le positionnement optimum d’Unix Max se situe entre le stade épi 1 et 3 cm du blé.

Niveau de risque en M.SNote totaleDose Unix Max
Faible< 4X
Moyen5 et 61,5 L
Fort> 72 L