Dérogations néonicotinoïdes : les règles de l’assolement

Betterave
Parcelle de betteraves à Chéry-les-Pouily

Pour les betteraves semées avec des néonicotinoïdes en 2022, des contraintes s’appliquent encore dans la succession culturale.

Suite à la publication de l’arrêté ministériel du 7 octobre 2023, qui reprend les règles de succession culturales liées aux dérogations néonicotinoïdes (thiamethoxam, imidacloprid) 2021-2022, l’ITB rappelle les règles à suivre. Pour les betteraves semées avec des néonicotinoïdes en 2021, plus aucune contrainte ne s’applique. Pour les betteraves semées avec des néonicotinoïdes en 2022, la contrainte porte principalement sur les cultures de pois, féverole, lin pour la campagne 2025. Concernant les intercultures semées après le 7 octobre, la liste des espèces autorisées est à respecter, ou bien le couvert doit être détruit avant floraison, dans le cas des betteraves semées en 2022. Si la date de destruction du couvert est incompatible avec la réglementation liée aux nitrates, l’institut technique rappelle qu'une demande de dérogation doit être faite auprès de la DDTM concernée. Enfin, plus aucune contrainte ne s’appliquera pour les couverts semés à l’été/automne 2024.