France

Vous êtes ici

Charançons : de nombreux cas observés dans le bassin de production de betterave champenois

Betterave
09.06.2020
Zoom sur un charançon

De nombreux signalements de charançons Lixus juncii répertoriés à ce jour en Champagne.

En ouvrant les pétioles au niveau des piqûres de ponte, on peut trouver actuellement des œufs et des larves contre lesquels nous n’avons aucun moyen de lutte. 
L’objectif des interventions insecticides est de limiter l’activité des femelles qui peuvent pondre de 100 à 350 œufs pendant une longue période de plusieurs semaines. C’est seulement à ce moment du cycle du charançon que l’on peut agir sur la densité de population de l’année et des prochaines campagnes.   
 Dans la majorité des cas, les adultes sont encore en bordures des parcelles, ce qui permet de limiter la surface traitée aux zones présentant des piqûres de ponte. Ces zones sont préférentiellement situées à proximité des bordures enherbées, jachères, bandes abris, haies, bois…  

Karate Zéon® 0,05 L/ha (si présence de teignes, porter la dose à 0,0625 L/ha) 2 interventions à 8 / 10 jours d’intervalle en courant de matinée avec 150 à 200 L/ha de bouillie pour privilégier des conditions favorables à un effet de contact du produit sur le charançon.

Source Brève Agro Cristal Union du 9 juin 2020