Vous êtes ici

Share page with AddThis

Suivi des ravageurs sur betteraves

Betterave
19.07.2017
Zoom sur un charançon

Retrouvez des informations sur l'évolution des populations de ravageurs sur betteraves.

Charançons : le point sur la situation en plaine de Limagnes

La première génération de charançons a été particulièrement importante et active. 
À ce jour, des parcelles sont très infestées car non traitées ou traitées tardivement après les premières pontes. C’est dans ces situations que l’on observe la présence des larves les plus âgées dans les pétioles. Les premiers adultes de 2ème génération apparaissent (fin de la nymphose), d’autres issus de larves plus jeunes vont encore arriver. 

Avec un mois d’avance sur les années antérieures, cette 2ème génération a largement le temps de faire un cycle complet de développement en causant des dégâts importants sur les pétioles et en creusant des galeries dans les racines. L’élimination des adultes de cette 2ème génération est absolument nécessaire avant la ponte dans les pétioles (il faut préserver le bouquet foliaire central qui doit alimenter la betterave jusqu’à l’arrachage). 
Ne rien faire, c’est risquer : 
- une baisse significative du rendement des parcelles touchées, 
- le développement du rhizopus (des pourritures sont déjà observées), 
- une dégradation de la qualité des betteraves avec des difficultés de passage en usine (problèmes de filtration). 

Intervenez rapidement dans les parcelles infestées en mouillant suffisamment (avec 150 à 200 L/ha d’eau) et avec de la pression. Effectuez deux applications à 15 jours d’intervalle avec Karaté Zéon à 0.05 L/ha.

Source Cristal Union

Vigilance sur la noctuelle défoliatrice

Les températures chaudes que nous avons connues ont favorisé le développement des noctuelles défoliatrices. Si le parasite n’est pas observé partout, le seuil de nuisibilité est dépassé dans certaines parcelles. Il faut maintenir une surveillance à la parcelle, et intervenir si l’on constate que 50 % des plantes ont des morsures, avec des déjections ou des chenilles.

> Les solutions Syngenta : insecticides Karaté Zéon ou Karaté Xpress