France

Vous êtes ici

7 facteurs à suivre pour évaluer le risque limaces

Biocontrôle
04.07.2022
7 facteurs à suivre pour évaluer le risque limaces
La limace grise est la plus fréquente et la plus nuisible – Photo Syngenta

Ces 7 points sont à prendre en compte pour évaluer le risque limaces dans vos cultures.

1. Le précédent

Certains précédents sont plus favorables que d’autres au développement des limaces car ils représentent un écosystème favorable. C’est notamment le cas du colza et des céréales dont les repousses sont très appréciées des limaces pour s’y réfugier, mais aussi du tournesol, des betteraves ou des pommes de terre.

2. Les hivers doux

Les hivers doux sans période de gel sont favorables au développement des limaces qui peuvent se réfugier sans risque de mortalité dans les 10 à 15 premiers centimètres du sol. Elles peuvent alors refaire surface au printemps et s’attaquer aux cultures. « Les adultes meurent en dessous de -5 °C alors que les juvéniles sont particulièrement résistantes au froid et peuvent résister à -12 °C » observe Sébastien Mille, expert technique grandes cultures chez Syngenta.

3. La couverture du sol

Les résidus ainsi que les couverts végétaux, le fumier, les adventices et les repousses de culture sont favorables aux limaces qui y trouvent le « gîte et le couvert ».  « C’est un facteur de risque de plus en plus important avec l’évolution des pratiques agricoles et la mise en place de couverts végétaux » commente Sébastien Mille.
Une étude, parue en 2015 dans la revue « Recherche Agronomique Suisse » de l’institut Agroscope sur la « sensibilité des couverts végétaux aux limaces », montre ainsi que les engrais verts sont plus ou moins appréciés par les limaces selon les espèces présentes dans le couvert. Cette étude précise que l’attrait des limaces peut varier selon le stade de développement de certaines espèces. Ainsi, l’avoine rude, la vesce commune et le trèfle d’Alexandrie se sont montrés moins sensibles à des stades plus développés. Les travaux portaient aussi sur la fécondité des limaces. Des taux de reproduction plus élevés ont été obtenus avec une nutrition à base d’espèces habituellement appréciées (colza, tournesol, vesce velue).
Choisir des espèces de couverts pour lesquelles le taux d’éclosion des œufs de limaces est plus faible peut être, selon cette étude, un levier dans la réduction des risques d’infestation, en particulier en système sans labour.

4. Le type de sol

Les terrains lourds argileux avec des mottes constituent des refuges pour les limaces. Pour limiter ce risque, il est recommandé de rouler ces sols après les semis.

5. Un faible travail du sol

Les itinéraires techniques avec un travail du sol réduit permettent aux limaces de se réfugier dans les cavités. De même un lit de semences grossier sans roulage après semis, une réduction des passages en particulier sur des sols lourds sont autant de facteurs favorables à leur développement.
En effet, lorsque l'eau et l'humidité font défaut, la limace se réfugie dans le sol en attendant le retour des pluies car sans eau, la limace ne produit pas de mucus et ne peut ainsi se déplacer.
Pour limiter le développement des limaces, il faut perturber leur milieu de vie (retirer la nourriture, assécher et émietter le biotope pour le rendre défavorable), entraver leur déplacement, limiter leur activité et la reproduction et les éliminer par le travail du sol. De ce point de vue, le déchaumage apparaît comme un bon moyen de lutte avec une structure du sol affinée, des repousses détruites, une humidité de surface réduite, des blessures infligées aux limaces et une proportion non négligeable d’œufs mis en surface et sensibles à la sécheresse.

6. Un temps humide et doux

Sans surprise, une humidité du sol élevée (précipitations/ rosée) associée à des températures douces la nuit (10 à 15 degrés) est favorable au développement des limaces.
Le corps d’une limace est en effet composé d’eau à 80% et ne peut conserver son hydratation d’où son besoin permanent d’humidité pour sa survie.
Par ailleurs, lors de la reproduction des limaces au printemps ou à l’automne, l’humidité du sol doit être au minimum de 40 %. Si les températures avoisinent les 5°C, la période d’incubation sera d’environ trois mois, tandis que si elles sont de 20°C, les œufs pourront éclore d’ici deux à trois semaines.

7. La culture et son état

Les cultures sont vulnérables aux attaques des limaces dans les tout premiers stades de leur développement, du stade plantule au stade 3-4 feuilles pour la plupart des cultures. Il faut souligner, malgré tout, des différences entre les cultures avec des seuils de nuisibilité de quelques limaces seulement par m2 pour le tournesol, le colza ou les betteraves alors que le seuil de nuisibilité pour les céréales est de 10 à 20 limaces par m2 selon le stade et l’état de la culture. De fortes attaques au semis et à la levée (grains ou plantules totalement dévorés) peuvent conduire à la destruction d’une partie de la parcelle. Courant tallage et montaison, les attaques peuvent lacérer quelques feuilles, sans conséquence majeure sur le rendement.


En savoir plus : 2 limaces à surveiller

Deux espèces de limaces sont présentes en grandes cultures :

  • La limace grise (Dercoceras reticulatum) est la plus fréquente et la plus nuisible. Sa taille adulte est comprise entre 3,5 et 5 cm. Sa couleur varie du beige au brun. Cette limace est réticulée de petites taches sombres. Elle présente une à deux générations avec un développement de jeunes limaces au printemps. De nouvelles éclosions peuvent alors avoir lieu en août-septembre.
  • La limace noire ou limace horticole (Arion hortensis ou A.distinctus). Elle mesure 3 à 4 cm, elle est de couleur noire avec un pied d’une couleur orange caractéristique et présente une génération par an. De petites limaces sont visibles à la fin du printemps et en été.

Risque de dégâts en fonction des cultures (source Acta- Arvalis -Terres Inovia)

CultureSemences ou plantesPlantulesStades sensiblesCapacité de compensation
Betteraves-++Germination à 6 FFonction du nombre de plantes/ha
Céréales à paille++++++Germination à 4 F++
Colza+++++Germination à 4 F++
Lin-+Cotylédons++
Maïs+(+)++Du semis à 5 F+
Tournesol++++Germination à 4 F+
Pois / Févérole++Germination à 2 F++(+)
Prairie+++Germination à 4 F+++
Soja++Germination levée+++
Pommes de terre++++Tubercules à récolteProblèmes de qualité