France

Vous êtes ici

Une enquête pour estimer le rôle des haies sur la réduction de la dérive

Bonnes pratiques
09.07.2021
Une enquête pour estimer le rôle des haies sur la réduction de la dérive

L’Inrae et l’Anses mènent une enquête pour quantifier le rôle des haies dans la limitation de la dérive.

Dans le cadre du projet Capriv (Concilier application des produits phytopharmaceutiques et protection des riverains) financé par le ministère de l'Agriculture, l’un des thèmes vise à étudier le rôle des haies comme barrière naturelle de protection face à la dérive de pulvérisation. Une enquête menée par l’Inrae et l’Anses est donc ouverte aux agriculteurs, de façon anonyme, pour mieux cerner les types de haies présentes sur leurs exploitations. Celles-ci feront l’objet d’une modélisation pour mesurer leur éventuel rôle en termes de réduction de l’exposition aux produits phytosanitaires à proximité de parcelles traitées. L’enjeu est de quantifier si ces aménagements peuvent réduire la dérive lors des traitements, au même titre que le choix et le réglage de matériel et de buses adaptés. Pour l’heure, les haies ne sont pas reconnues comme moyen de réduction de la dérive, et n’entrent donc pas en compte dans les éléments permettant de réduire la distance d’épandage des zones de non-traitement (ZNT) à proximité des habitations. Elles pourraient l’être à l’avenir si leur efficacité est validée par l’Anses.