France

Vous êtes ici

Le conseil stratégique, désormais obligatoire

Bonnes pratiques
01.02.2022

Pour rappel, chaque agriculteur souhaitant renouveler son Certiphyto devra avoir souscrit à un premier conseil stratégique avant fin 2023.

Depuis la mise en place de la séparation du conseil et de la vente des produits phytosanitaires le 1er janvier 2021, deux types de conseil ont été instaurés. Le premier, dit spécifique, n’est pas obligatoire pour les agriculteurs. Il correspond au conseil de préconisation, au fil de la campagne. Le second, dit stratégique, est obligatoire pour accéder au renouvellement de son Certiphyto, à raison de deux par période de cinq ans : le premier devra être réalisé avant la fin de l’année 2023. Son objectif : établir, pour chaque exploitation, une stratégie sur la protection des cultures afin de réduire l’usage des produits phytosanitaires. Ce conseil doit permettre d’élaborer un plan d’action permettant de diminuer l’utilisation de produits conventionnels et d’identifier des alternatives. Si les chambres d’agriculture et les CER se sont d’ores et déjà positionnés pour prodiguer ce conseil, le nombre d’opérateurs semble pour l’heure insuffisant pour répondre à l’ensemble des demandes.