France

Vous êtes ici

Au printemps, désherber en prenant en compte l’eau

Bonnes pratiques
13.03.2020
Champ printemps - Désherbage

L’utilisation du S-métolachlore en désherbage de printemps est accompagné de nouvelles recommandations pour préserver la qualité de l’eau.

Le S-métolachlore est une spécialité incontournable du désherbage de nombreuses cultures au printemps : maïs, tournesol, sorgho, soja ou betterave. Pour en préserver l’usage, il est donc indispensable de respecter les doses et les recommandations d’emploi afin d’adapter les stratégies au contexte local de préservation de la qualité des eaux. Pour la campagne de désherbage de printemps, les recommandations de Syngenta se renforcent. Ainsi, la dose maximale recommandée est de 1000 g/ha/an sur tous types de maïs, tournesol, millet, moha, soja et sorgho. Sur les périmètres d’aire d’alimentation de captage prioritaires et les zones sensibles, Syngenta préconise de ne pas utiliser d’herbicides à base de S-métolachlore. Pour les parcelles situées en bordure d’un point d’eau, l’implantation d’un dispositif végétalisé permanent de 5 m minimum est recommandée ainsi que l’utilisation de buses à injection d’air homologuées réduction des ZNT (Zones Non Traitées).

Pour vous aider à savoir quelles sont les recommandations adaptées à la parcelle, Syngenta met à disposition QUALI’CIBLE, un outil digital gratuit basé sur la cartographie . 

 

> Pour en savoir plus sur Quali'Cible :

 

 

Désherber en zones à enjeu eau : découvrez le guide

> Téléchargez le guide :