France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Opération Pollinisateurs, une démarche internationale pilotée par Syngenta

Bonnes pratiques
02.09.2016
Apiculteur

L'Opération Pollinisateurs vise à restaurer l’habitat et les sources d’aliments des pollinisateurs autour des parcelles agricoles.

Depuis 1990, les populations de pollinisateurs déclinent. Parmi les causes : des modifications des systèmes de culture qui induisent moins de sites de nidification et des ressources en pollen et en nectar moindres. L’Opération Pollinisateurs, dirigée par Syngenta, cherche à inverser la tendance.

Sensibiliser et former les agriculteurs

Le projet Opération Pollinisateurs forme les agriculteurs à bien utiliser les bords de champs et les jachères en les semant avec un mélange dédié de plantes à fleurs développées par Syngenta. Cette approche, intégrée aux techniques conventionnelles d’exploitation, permet de développer des systèmes agricoles durables. Les populations de pollinisateurs sont suivies sur toutes les fermes du projet, apportant ainsi une contribution précieuse à la recherche dans ce domaine.

Une démarche qui dépasse le cas des abeilles

Si la cause des abeilles domestiques est mobilisatrice, car incarnée par les apiculteurs, l’enjeu concerne également les abeilles sauvages, mais aussi tous les autres pollinisateurs. L’Opération Pollinisateurs profite aussi aux papillons et aux autres insectes importants qui prospèrent dans les habitats riches en pollen et en nectar. Le projet a permis d’augmenter de manière significative les populations ciblées, avec jusqu’à 300 fois plus de pollinisateurs recensés sur les parcelles aménagées.

Un projet international qui gagne du terrain

Ce projet fait suite au projet de recherche initié en 2002 par une série d’études scientifiques (Projet Buzz), et poursuivi dès 2005 par le programme « Operation Bumblebee »  (Opération bourdon), au Royaume-Uni. Sa réussite lui a valu d’être adapté dans les programmes agro-environnementaux du gouvernement britannique. La démarche a gagné l’Europe en 2008, et se poursuit aujourd’hui dans 16 pays à travers le monde, comme l’Allemagne, l’Espagne, les États-Unis, la France, la Hongrie, l’Italie, le Portugal ou la Suisse.