Arvalis rappelle les bonnes conditions de pulvérisation

Bonnes pratiques
Traitement phytosanitaire herbicide dans parcelle de maïs - DR

Le matin, les conditions climatiques sont généralement plus favorables à l’efficacité d’un traitement.

Quel est le meilleur moment pour traiter : le matin, le soir ou la nuit ? La réponse dépend du produit selon l’institut technique Arvalis. La première étape de la réflexion porte sur l’hygrométrie : quel que soit le produit, une hygrométrie maximale, supérieure à 60 %, limite les pertes de produit par volatilisation. Cette situation se rencontre uniquement le matin et le soir. Pour les produits racinaires ou de contact, le matin constitue le meilleur moment pour traiter, car le vent est généralement moins présent qu’en soirée. Les produits systémiques demandent quant à eux une hygrométrie très élevée, avant tout, pour pénétrer dans la plante. En effet, la cuticule se dilate sous l’effet d’une hygrométrie supérieure à 70 % avec des températures douces, inférieures à 7°C. Si ces conditions sont réunies toute la journée en hiver, les choses changent pendant les mois de mai et juin. La plante étant encore soumise à l’effet du stress thermique en soirée, il est recommandé d’appliquer les produits systémiques en fin de nuit ou en matinée. L’institut technique du végétal rappelle que l’utilisation d’un adjuvant ne permet pas de s’affranchir du besoin d’humidité.