France

Vous êtes ici

Point de vue : intérêt, limites, leviers du désherbage sur le rang

Bonnes pratiques
23.11.2022

Samuel Hardy, Conseiller Agronomie à la Chambre d’ Agriculture de Normandie s’exprime sur l’avenir du désherbage sur le rang.

Il développe les bénéfices, les freins et les leviers qui permettraient le développement du désherbage localisé.
Le « désherbinage » qui consiste à désherber sur le rang et à biner en même temps dans l’inter-rang permet d’optimiser la protection du potentiel de rendement du rang tout en réduisant au moins d’un tiers la quantité de produits phytosanitaire apportée à l’hectare. Cela permet de réduire l’indice de fréquence de traitement (IFT).
Le désherbage localisé au semis ou bien combiné au binage ou encore localisé en pulvérisation devrait se développer car il permet de répondre à des enjeux environnementaux et sanitaires afin de protéger la qualité de l’eau. Il existe en Normandie des zones sensibles aux transferts des produits phytosanitaires vers l’eau et toute méthode qui permet de concilier les enjeux environnementaux et de production est intéressante.

Les leviers de développement du désherbage localisé sont de trois types :

  • Faciliter les investissements pour que les agriculteurs puissent s’équiper car cela demande des adaptations des équipements voire de nouveaux achats.
  • Développer et acquérir la maîtrise de ces techniques et outils
  • Prendre en compte les conditions d’application afin de choisir la meilleure stratégie de désherbage.